Éducation

Nouveau baccalauréat en sciences infirmières à New Carlisle

Par ,
Amélie Pigeon est heureuse de pouvoir profiter du nouveau baccalauréat en sciences infirmières à New Carlisle.

Amélie Pigeon est heureuse de pouvoir profiter du nouveau baccalauréat en sciences infirmières à New Carlisle. Photo : Mathieu Galarneau

Une trentaine d’infirmières poursuivront leur formation universitaire dans le cadre du nouveau baccalauréat en sciences infirmières à New Carlisle.

L’Université du Québec à Rimouski (UQÀR) offre à partir de cette année ce nouveau baccalauréat dans la  municipalité de 1300 habitants. Le but est de retenir des infirmières dans la Baie-des-Chaleurs.

Le directeur des ressources humaines du CSSS Baie-des-Chaleurs, Michel Bond, admet que les hôpitaux devront s’organiser avec moins d’effectifs disponibles sur le court terme. Par contre, souligne-t-il, les gains se feront sur le long terme. «Nous voulions être compétitifs, nous voulions être concurrentiels avec ce qui se fait dans les autres régions du Québec, où les gens accèdent facilement à leur formation et peuvent continuer à travailler en même temps.»

Conciliation études-travail-famille

La professeure invitée, Sonia Leblanc, compte dans sa classe quelques étudiantes qui ont décidé de revenir ou de rester dans la région. Les défis sont multiples comme la conciliation entre les études, le travail et, bien souvent, la vie familiale. «Ça peut comporter un niveau de difficulté d’organisation. Les étudiantes doivent être très structurées», dit-elle.

L’UQÀR utilisera le sous-sol de l’Auberge des Commandants. «Il faut savoir s’adapter», lance la professeure.  Selon elle, l’important est d’avoir un lieu au cœur de la Baie-des-Chaleurs, afin de rejoindre toutes les étudiantes potentielles. «Nous avons tous les équipements nécessaires à la dispense des cours», confirme Mme Leblanc.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.