Nez Rouge de retour à Chandler

Par ,
Opération Nez Rouge de retour à Chandler.

Opération Nez Rouge de retour à Chandler. Photo : Mathieu Galarneau

Opération Nez rouge reprend du service cette année à Chandler, en plus d’être présent dans ses points de service de Carleton, Bonaventure et Paspébiac.

La coordonnatrice de l’opération à Chandler, Karine Denis, mentionne que «c’est une grosse organisation. Ça a commencé au mois de septembre lorsque nous sommes allés à Québec pour une formation.» Mme Denis est d’ailleurs appuyée par un représentant de Québec au quotidien.

L’équipe de Chandler est composée de cinq intervenants de la polyvalente de l’endroit. «Ça fait six ans qu’il n’y en a pas à Chandler. Souvent, nous sortions dans les bars et les gens nous disaient “c’est dommage qu’il n’y ait pas Nez Rouge à Chandler”», a-t-elle illustré.

Bénévoles recherchés

Les organisateurs sont à la recherche d’environ 120 bénévoles de partout sur le territoire, qui s’étend de Nouvelle à Grande-Rivière. «Nous en avons le plus besoin entre Noël et le Jour de l’an», a expliqué la coordonnatrice de l’opération à Paspébiac, Josette Castilloux.

La situation est d’autant plus particulière avec la distance à couvrir. Une équipe peut être en déplacement pendant près d'une heure pour un seul raccompagnement, d’où le besoin d'un nombre important de bénévoles.

L’agent Daniel Huard de la Sûreté du Québec confirme l’importance de l’Opération Nez rouge. «L’Opération véhicule bien la notion de conducteur désigné. Nous le voyons beaucoup chez les jeunes. C’est de plus en plus fréquent de voir un groupe de jeunes avec un conducteur désigné à la sortie d’un bar», a-t-il informé.

Nez rouge sera en service les 2, 3, 9, 10, 16, 17, 22, 23, 25, 30 et 31 décembre entre 21 h et 4 h du matin.

1 commentaire

Nancy Turcotte a écrit le 3 décembre 2011

Bonjour! J'aimerais savoir s'il a possibilité d'avoir le service pour Cap-d'espoir si on en a de besoin! Merci

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.