Affaires policières et juridiques

Newport : un accident cause un déversement de produit pétrolier

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
La route 132 a été fermée pendant plus de deux heures dans le secteur de Newport en raison d’un déversement de mazout causé par un accident entre deux camions.

La route 132 a été fermée pendant plus de deux heures dans le secteur de Newport en raison d’un déversement de mazout causé par un accident entre deux camions. Photo : GRAFFICI.CA

Un accident impliquant un camion transportant du bois et un camion-citerne a causé un déversement d’huile sur la route 132 jeudi matin dans le secteur de Newport.

L’impact s’est produit vers 10h sur la route 132 dans le secteur de l’Anse à blondel, peu avant l’intersection de la route Meunier.

Selon les informations recueillies par la Sûreté du Québec (SQ), un impact latéral est survenu entre les deux camions au moment où le camion-citerne s’apprêtait à entrer dans un stationnement. Les deux chauffeurs ont subi des blessures mineures et ont été transportés au centre hospitalier de Chandler.

L’impact a causé un important déversement de mazout sur la chaussée, provoquant la fermeture complète de la route pendant près de deux heures.

Cette situation a forcé les élèves de l’école primaire du secteur à demeurer à l’école pendant l’heure du midi. La commission scolaire a pris en charge la distribution des repas.

Le porte-parole de la SQ, Claude Doiron, informe que des techniciens d’Urgence Environnement sont actuellement sur place pour contrôler la situation. À l’aide d’équipements spécialisés, ils s’affairent à nettoyer la chaussé où l’huile s’est déversée.

La route 132 a été rouverte vers midi pour permettre aux automobilistes de circuler en alternance.

5 commentaires

Martin Zibeau a écrit le 6 octobre 2012

Suggestion : En attendant que ce crée l'espace d'échange entre les pôles, peut-être que "ça fait jaser" pourrait accueillir les nouvelles qui font effectivement jaser ... celles sur lesquelles les gens s'expriment. Certaines de vos nouvelles ont plusieurs dizaines de commentaires, mais ont les perd dans la brume après quelques jours.

Benoit Trépanier a écrit le 5 octobre 2012

@Zibeau... et si cet endroit, c'était ici :-)

Martin Zibeau a écrit le 5 octobre 2012

Des fois, j'aimerais moi aussi utiliser la place publique pour dénoncer le comportement de certains individus. En général, j'essaie de me retenir. Ou si je le fais, j'essaie d'amener quelque chose à la discussion, et autant que possible, quelque chose de positif. Rare sont les projets ou les communautés qui se sont bâties à coup de chiâlage. Ce que je vois ici ce sont des gens POUR le pétrole PRESQUE PEU IMPORTE LES CONSÉQUENCES et d'autres CONTRE le pétrole également PRESQUE PEU IMPORTE LES CONSÉQUENCES. Entre les deux peu de dialogue. Peut-être nous faudrait-il une tribune rassemblant ces deux pôles. Un endroit intellectuellement sécuritaire où échanger des idées, où essayer de construire un monde consensuel. Y a-t-il des intéressés ?

Albert Picard a écrit le 4 octobre 2012

Ce martin-pêcheur assure les deux côtés de la conversation à lui seul.

joseph leblanc a écrit le 4 octobre 2012

Une chance que le camoin-citerne est resté sur place,sinon ont auraient accusé les compagnies d'exploration pétroliere.qui sont dans la péninsule d'avoir fait un déversement !

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.