Affaires municipales et développement régional

New Richmond : vers une diminution des limites de vitesse ?

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Les limites de vitesse pourraient passer de 50 à 30 kilomètres à l’heure dans les quartiers résidentiels de New Richmond au cours des prochaines semaines.

Les limites de vitesse pourraient passer de 50 à 30 kilomètres à l’heure dans les quartiers résidentiels de New Richmond au cours des prochaines semaines. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Le conseil municipal de New Richmond a adopté, lors de sa dernière séance, un avis de motion visant à réduire les limites de vitesse dans les rues résidentielles du centre-ville. 

L’adoption de cette motion fait suite à une recommandation du comité routier de la municipalité.

Le directeur général de la ville, Stéphane Cyr, souligne que de nombreux citoyens demandent depuis déjà un bon moment à l’administration municipale de prendre des mesures pour «améliorer la sécurité et la tranquillité» dans les quartiers résidentiels.

Conséquemment, le comité routier recommande aux élus de faire passer la limite de vitesse de 50 à 30 kilomètres à l’heure dans les secteurs situés au sud de la route 132 entre le chemin Campbell à l’ouest et le boulevard Perron à l’est.

Les modifications ne toucheront cependant pas le boulevard Perron, le chemin Campbell, le chemin Cyr et le chemin Saint-Edgar.

Les élus municipaux devraient décider s’ils adoptent la nouvelle réglementation lors de la prochaine séance du conseil municipal.

4 commentaires

Gaston Poirier a écrit le 13 novembre 2012

Pelletier est encore tout mélangé... Il insulte Valérie qui parle du chemin St-Edgar, alors que c'est Emmanuel qui parle de la route sur la photo! Pauvre Pelletier...

Gaston Poirier a écrit le 12 novembre 2012

Les petites routes municipales, la plupart sont à 50 km/h en Gaspésie. C'est vrai que dans des quartiers résidentiels, 50 km/h, ça peut être rapide. Beaucoup d'endroits ailleurs sont à 40 km/h ou 30 km/h, ce qui est plus sécuritaire. Mais la vraie question, c'est l'application de ces limites. La SQ ne peut pas être partout pour contrôler et réprimer les récalcitrants... Et des récalcitrants de la vitesse, même en quartier résidentiel, et même avec des affiches "Attention à nos enfants", beaucoup trop de gens s'en contre-fichent... Sensibilisation? Répression? Bottage de derrière? 1re étape: baisser les limites dans les quartiers résidentiels. 2e étape: sensibilisation. 3e étape : répression policière (par à-coups car impossible en continu)... Si ça peut sauver des accidents et des vies, why not?

Valérie a écrit le 9 novembre 2012

Sur le chemin St-Edgar la vitesse limite est de 80km puis je peux vous dire que ça roule entre 120 et 160... J'ai même déjà demander à la municipalité de mettre des affiches pour les arrêts de bus et les kids... Oui, oui c'est parce qu'on a des ENFANTS............ Ce mot vous dit quelque chose? Le jour où vous rencontrerez une barre à clous cherchez-moi!

Emmanuel Lapointe a écrit le 8 novembre 2012

Ils ont beaux baisser les vitesses, je reste sur la rue de votre photo d'article, et ils s'en foutent pas mal le monde de la vitesse, ils font se qui leurs tente, et la police ? Rarement présent, et quand il le sont, et ben il le sont dans le mauvais temps. Pour une rue écolière, pas fort, autant du côté des gens que de la police.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.