Développement économique et exportation

New Richmond : TransAlta met en service son parc éolien

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le parc éolien de New Richmond est maintenant en service.

Le parc éolien de New Richmond est maintenant en service. Photo : Gracieuseté

TransAlta a annoncé mercredi la mise en service de son parc éolien à New Richmond. 

La centrale a été officiellement mise en service mercredi matin par le branchement et l’activation de la plupart des 33 éoliennes au réseau d’Hydro-Québec.

La construction du parc, d’une puissance totale de 68 mégawatts (MW), a nécessité des investissements de 205 millions de dollars. Les éoliennes ont la capacité d’alimenter 11 000 foyers annuellement.

TransAlta devait au départ commencer à livrer l’électricité à Hydro-Québec au mois de décembre 2012. Le coordonnateur du projet, Simon Bélanger, précise que le retard de trois mois est principalement dû à des problèmes mécaniques et à des mauvaises conditions météorologiques.

«L’été dernier, certaines de nos grues ont connu des ennuis mécaniques, ce qui nous a beaucoup retardé. Et au début de l’hiver, les travailleurs ont dû arrêté quelques jours en raison des grands froids, des vents parfois très forts et des tempêtes de neige», dit-il.

Le projet de New Richmond a permis la création de plus de 250 emplois au cours des étapes de développement et de construction. Entre six et huit employés permanents travailleront au parc pendant les 20 prochaines années. 

Trois municipalités

Pas moins de 18 éoliennes sont construites à New Richmond, 14 à Saint-Alphonse et une à Caplan. Douze ont été posées sur des terrains publics et 21 sur des terres privées.

Les redevances versées aux trois municipalités s’élèvent à 2000 dollars par MW, soit environ 4000 dollars par éolienne pour les 20 prochaines années. Sur une base annuelle, ce montant représente environ 72 000 dollars pour New Richmond, 56 000 dollars pour Saint-Alphonse et 4000 dollars pour Caplan.

La douzaine de propriétaires qui accueillent des éoliennes sur leur terre recevront quant à eux 3000 dollars par MW, soit 6000 dollars par éolienne. 

1 commentaire

Martin Fortin a écrit le 14 mars 2013

Justement j'avais d'avoir de l'électricité... Çà dure-tu seulement 20 ans? On subit des hausses de tarifs pour des cossins qui durent pas plus longtemps ouin...! J'espère au moins qu'en échange on protègera le reste de nos fabuleuses rivières sacrées du nord,ces dernieres encore authentique !

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.