Affaires municipales et développement régional

Nancy Charest devient agente de diversification à Sainte-Anne-des-Monts

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Nancy Charest a été engagée comme agente de diversification à la Ville de Sainte-Anne-des-Monts

Nancy Charest a été engagée comme agente de diversification à la Ville de Sainte-Anne-des-Monts Photo : Johanne Fournier

L’ex-députée provinciale de Matane et candidate libérale défaite deux fois lors des dernières élections fédérales, Nancy Charest, a débuté jeudi dans ses nouvelles tâches d’agente de diversification à la Ville de Sainte-Anne-des-Monts.

«On est à établir les bases, explique la nouvelle agente. Chose certaine, mes tâches viseront à accroître le recrutement et le démarrage d’entreprises afin de favoriser une économie endogène. J’aurai également à faire de la promotion et à cibler des entreprises dans une optique de diversification de l’économie.»

Partenariat

Sans faire l’objet d’un affichage public, l’engagement de Mme Charest a été entériné par une résolution de la Ville de Sainte-Anne-des-Monts, lors d’une assemblée extraordinaire tenue le 27 octobre. Son salaire annuel, qui s’élève à 56 000 $, basé sur un horaire hebdomadaire de quatre jours, provient d’une contribution financière versée à la Ville de Sainte-Anne-des-Monts et découle d’un programme visant à diversifier son économie.

L’enveloppe totale de 370 000 $ a été accordée par Développement économique Canada et le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire du Québec.

Parmi les avantages de son contrat d’un an, l’avocate fiscaliste aura droit à quatre semaines de vacances par année, aux cotisations au régime enregistré d’épargne retraite (REÉR) telles que consenties aux cadres de la municipalité et à cinq jours de congé maladie payés par année.

La résidente de Matane, qui travaille à Sainte-Anne-des-Monts, s’était récemment montrée intéressée par la Coalition pour l’avenir du Québec. À savoir ce qu’il adviendra de son emploi dans l’éventualité où elle joindrait les rangs de François Legault lors des prochaines élections provinciales, Mme Charest répond: «Ma décision concernant la Coalition pour l’avenir du Québec n’a pas encore été prise.»

2 commentaires

Daniel Valois a écrit le 10 novembre 2011

Mme Charest pourra enfin donner suite à son contrat de démarchage effectué pour la MRC, dont la population attend d'entendre parler des retombées depuis plus de deux ans ! Les gestionnaires de nos deniers publics pourront aussi économiser du même coup un salaire important en éliminant le poste de commissaire industriel de la MRC, l'engagement de Mme Charest étant la reconnaissance officielle de son inutilité et innéficacité totale. Merci Graffici pour ces bonnes nouvelles ! DV

Louiselle Dupuis a écrit le 10 novembre 2011

un seul mot INCROYABLE. Il n'y avait personne d'assez intelligent à Ste-Anne-des-Monts pour occuper cet emploi il a fallu aller chercher quelqu'un de Matane et en plus une ex-candidate libérale qui doit certainement avoir une pension à vie du gouvernement puisqu'elle a fait si je me souviens bien plus de 3 mandats comme député et ensuite Ministre, la bonne blague.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.