Transport

Un mur qui soulève des inquiétudes

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Ce mur de soutènement, sur la route 132 à La Martre, soulève des questions, mais le MTQ assure qu'il n'a pas de problème structural.

Ce mur de soutènement, sur la route 132 à La Martre, soulève des questions, mais le MTQ assure qu'il n'a pas de problème structural. Photo : Nelson Sergerie

LA MARTRE – Une partie du mur de soutènement de la route 132 à La Martre en Gaspésie suscite des interrogations alors qu'il montre des signes de faiblesse, mais le ministère des Transports du Québec (MTQ) assure qu'il est sécuritaire.

Le MTQ a dépêché un ingénieur afin de faire des analyses à la suite de questions posées par GRAFFICI.CA pour s'assurer de l'intégrité de l'infrastructure.

« Le ministère était au fait de cette fissure. Par mesure de prévention à la suite de vos questions, le mur a été inspecté par un ingénieur du ministère qui n'a pas remarqué de problématique structurale. C'est vraiment l'aspect visuel de la fissure qui ne vient pas jouer sur la solidité du mur », indique la porte-parole, Myriam Leclerc.

L'état général du mur

Entre Tourelle et Manche d'Épée, le tronçon de 38 kilomètres de la route 132 compte 11 murs chargés de protéger la chaussée des assauts des fortes marées, particulièrement lors de tempêtes.

Les murs, construits entre 1978 et 1987, semblent montrer des faiblesses à plusieurs endroits, mais encore une fois, le MTQ se fait rassurant.

« Chaque année, des inspections annuelles sont effectuées ainsi que des inspections générales aux trois ans. Les inspections ont démontré que les murs sont en bon état et sécuritaire, malgré l'aspect visuel de certains de ceux-ci », précise Mme Leclerc, qui souligne qu'un suivi régulier est fait et des interventions sont effectuées lorsque des problèmes sont décelés.

Selon Mme Leclerc, le ministère n'a aucun commentaire à l'effet que des murs étaient rendus à leur fin de vie utile, malgré le fait que des questions sont soulevées régulièrement, particulièrement depuis 2010.

Les grandes marées de 2010

Les marées exceptionnelles de décembre 2010 avaient causé des dommages considérables sur la route 132 en Haute-Gaspésie. Les murs de soutènement avaient été fragilisés entre La Martre et Mont-Louis.

Le coup de grâce était survenu le 28 décembre, alors que la route avait été entièrement fermée entre La Martre et Marsoui, après que la chaussée ait été emportée durant un autre épisode de grandes marées, accompagnées de forts vents du nord-est.

Le secteur avait été fermé quelques jours, le temps de procéder aux réparations d'urgence. La circulation s'était faite en alternance avec feux de circulation durant plusieurs mois par la suite.

GRAFFICI.CA révélait en novembre 2012 que le MTQ avait dépensé 25 millions dollars pour réparer les dommages causés par les grandes marées sur le tronçon compris entre Les Capucins et Gros-Morne.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.