Développement économique et exportation

La MRC du Rocher-Percé perd son CAAF

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le contrat d'aménagement forestier (CAAF) de 85 000 mètres cubes attachés à l'ancienne usine de sciage GDS de Grande-Rivière dans la MRC du Rocher-Percé a officiellement été transféré ailleurs en Gaspésie.

Le contrat d'aménagement forestier (CAAF) de 85 000 mètres cubes attachés à l'ancienne usine de sciage GDS de Grande-Rivière dans la MRC du Rocher-Percé a officiellement été transféré ailleurs en Gaspésie. Photo : Thierry Haroun

Le contrat d'aménagement forestier (CAAF) de 85 000 mètres cubes attachés à l'ancienne usine de sciage GDS de Grande-Rivière dans la MRC du Rocher-Percé a officiellement été transféré ailleurs en Gaspésie. Les élus de Chandler et de Grande-Rivière décrient fortement cette décision.

Le député libéral de Gaspé, Georges Mamelonet, a confirmé en entrevue que 60 000 mètres cubes ont été transférés à l'usine Bois Granval à Grande-Vallée (MRC de la Côte-de-Gaspé), 5000 mètres cubes  à la communauté de Gespeg de Gaspé (qui traite avec Granval) et 21 000 mètres cubes à la Coopérative de Saint-Elzéar dans la Baie-des-Chaleurs. Ce transfert a été fait le 2 décembre dernier.

«Notre gouvernement a pris cette décision afin de consolider 40 emplois à Grande-Vallée. Il faut être conséquent dans nos décisions et on ne pouvait pas retenir tout ce bois à Grande-Rivière. Nous avons ainsi acquiescé à la demande de GDS qui nous le demandait depuis deux ans. C'est une question de logique», souligne M. Mamelonet, ajoutant en avoir fait l'annonce mercredi après-midi aux élus de Rocher-Percé.

Irrecevable

Selon la mairesse de Chandler, Louisette Langlois, cette décision est irrecevable. «C'est aberrant. Le gouvernement du Québec a fait preuve de zéro écoute envers nous! Je n'en reviens tout simplement pas», s’indigne-t-elle.  


Mme Langlois comptait sur ce bois pour lancer le projet d'Atlantic Fiber Resources  devant créer 200 emplois grâce à la construction d'une usine de sciage et d'une usine de fabrication de granules dans le parc industriel de la municipalité.

Le seul espoir pour que le projet d'Atlantic Fiber puisse recevoir le feu vert de Québec est le transfert de 80 000 mètres cubes de bois attachés à l'usine Cédrico à La Martre vers Rocher-Percé. Mais cela peut prendre quelques semaines encore, confirme M. Mamelonet. «On attend juste de connaître le plan financier que doit déposer Atlantic Fiber au ministère du Développement économique à la mi-janvier. Mais ce dossier avance bien.»

«Une sale annonce»

Le maire de Grande-Rivière, Bernard Stevens, rageait au bout du fil. «Je suis très mécontent! On avait 400 000 mètres cubes dans la MRC en 2005. Aujourd'hui, on n'a plus rien. Je n'en dirai pas plus parce que je préfère que M. Mamelonet rende publique cette sale annonce lui-même.»

13 commentaires

Bruno Cloutier, maire de Percé a écrit le 18 décembre 2011

On peut dire que c'est avec stupéfaction que nous avons appris juste avant la réunion régulière de la MRC du 14 décembre, de la bouche même de notre député, que le CAAF avait été transféré ailleurs en Gaspésie. Nous étions tous convaincus qu'aucune décision ne devait être prise tant que la décision ne soit rendue dans le dossier d'Atlantic Fiber. Pourquoi avoir attendu au 14 pour nous aviser de cette décision qui avait pourtant été prise le 2 décembre ? Pour les élus de la MRC, plus encore pour les deux maires concernés, madame Langlois et monsieur Stevens, ça a été doublement décevant. Mme Langlois, qui a travaillé sans relâche depuis plus d'un an dans ce dossier, avait raison d'être irritée. J'étais d'accord avec M. Stevens de ne pas en parler à la réunion étant donné que nous n'avions pas reçu la lettre officielle du ministère. D'autant plus que c'était au député de rendre publique cette mauvaise nouvelle. Quand le gouvernement a une bonne nouvelle à annoncer, même s'il s'agit de subvention de programme régulier, les ministres s'empressent de le faire par conférence de presse avec tout le fla-fla habituel. Ils devraient avoir le courage de venir annoncer une mauvaise nouvelle.

Marguerite Rehel Lucas a écrit le 17 décembre 2011

Nos élus ont tous un code d'éthique. Ils ont même des journées de formation. Quand ils ou elles arrivent aux assemblées tout a déja été dit avant les réunions dans les antichambres ou dans les greniers. Voila pourquoi ce n'est pas utile d'aller aux assemblées d'après les gens de la MRC. Pourquoi le GOUVERNEMENT n'investi pas dans la MRC du Rocher Percé pourtant nous sommes au pouvoir comme ils disent Ex(Aéroport, Atlantic Fiber et il doit certainement en avoir d'autres). Pourquoi ne pas avoir donner le CAAF pour la scierie ratachée au projet de granule pour assurer sa rentabilité. Madame Nathalie Normandeau n'y croyalit pas je pense alors il faudrait peut-être faire sortir les gens de la MRC dans un endroit chaud vu que nous sommes en hiver. Alors que le 22 décembre 2011 à 7 heure p.m. il y aura un spectacle de patinage artistique à l'Arena de Chandler 7$ pour les adultes et gratuit pour les enfants de 5 ans et moins. Et pourquoi ne pas se présenter à l'Arena avec un foulard ou brassard noir par sympathie pour les travailleurs de la MRC et en signe de deuil pour le CAAF de Grande-Rivière que nous avons perdu et celui de Gaspésia que l'on a également perdu sans dire un mot car le GOUVERNEMENT le distribue comme il veut. On verra bien si les gens de la MRC se préoccupe de leur économie et de leur avenir. Artistiquement votre Marguerite Rehel Lucas

Marc-Antoine a écrit le 17 décembre 2011

Je félicite ici une décision qui ne plait à personne, encore moins a nos politiciens. Faire le choix entre une MRC ou un autre ce n'est jamais facile mais ici on a décider de sauver des emplois plutôt que d'en créer de nouveau et je trouves remarquable. La situation forestière au Québec est MOURANTE. Les usine fermes une après l'autre et on voudrais créer de nouveaux emplois dans le secteurs? Pourquoi? Pour que dans quelques années tout le travail soit à refaire. Je préfère grandement consolider des emplois pour quelques années de plus...c'est sacrifier une main au profit d'un bras. Je ne prétent pas avoir la solution magique, MAIS je me demande si la Gaspésie aurais intérêt a développer dans d'autres secteur emergeants plutôt que dans un secteur qui s'essouffle. Tout politicien a à coeur le développement de sa région et pour faire cela, la population ce dois de participer et de s'informer correctement. La politique de salon sa n'a jamais fais avancer les choses, l'implication citoyenne par contre est la voix de l'avenir.

Michel L. Fréchette a écrit le 16 décembre 2011

Bon réveil à chacun. On a (presque tous) souhaité rêver plutôt que de se rendre à l'évidence que ceux et celles qui savaient avaient déjà vendu leur parole et qu'ils nous laissaient croire qu'ils travaillaient dans l'intérêt de la population qui les ont élus. Vive la belle démocratie de la délégation de pouvoir et de la poudre aux yeux. Après la vague orange, la corruption institutionnalisée et payante pour les partis, des élus délinquants et parfois récidivistes face à leurs obligations, on doit se rendre compte que les principaux responsables de la situation, C'EST NOUS en premier lieu. La démocratie participative est la seule avenue pour assumer réellement ses responsabilités civiques. Pour ne pas confondre compromis et compromissions, tolérance et naïveté, générosité et exploitation, il faut du courage, une vision de l'intérêt collectif, de la volonté, le sens de la morale qui donne naissance à l'éthique, qualités et prérequis que nos élus et élues semblent avoir désespérément besoin dans ces temps perturbés et difficiles pour les décisions à prendre. Plus que tout, ces représentants ont surtout besoin d'être capables de franchise et d'expliquer les intérêts qui les gouvernent à défaut de quoi, il passeront par le fil du jugement populaire qui ne fait pas dans la dentelle lorsqu'il peut se mettre un suspect au pilori. Pas de détail, pas de nuance, un rejet simple et net et l'oubli volontaire des services rendus et des promesses souvent non remplies qui les ont amenés dans leurs fonctions. Qui voudra se tenir à leur côté? Comment faire confiance? Déjà lors de rencontre à la MRC en novembre tout autant que les "précisions" publiés par certains, on avait senti la vague venir comme un Tsunami annoncé à des milliers de kilomètres. Bonaventure ne constituait que la goupille de la grenade à faire sauter. Personne (ou si peu) avait anticipé ce qui s'en venait et des conséquences que cela aurait dans notre communauté. Et pourtant, on ne peut pas dire que le message n'avait pas été clair. Le contraire de ce qui avait été dit était la vérité...simple, douloureuse, évidente. Je suis peiné pour ceux et celles qui ont honnêtement travaillé à ce projet comme à de nombreux autres avortés et qui poursuivront leurs efforts au bénéfice de nous tous. Je les encourage à persévérer car votre courage et votre engagement nous est essentiel. Inspirez-vous de cette population qui meurt dans d'autres pays pour beaucoup moins, en fait, pour seulement avoir le droit de s'exprimer et de reprendre en main leur destin. Demandez à notre population de vous aider au lieu simplement de voir ceux et celles qui assistent aux réunions publiques comme une opposition et des empêcheurs de tourner en rond. Ils sont vos alliés, vos vrais amis. Ouvrez leur les portes et engagez un dialogue sincère plutôt de que des conversations d'officine et d'arrière scène avec des interlocuteurs et diseuses qui n'ont que la magie de l'illusion à vous proposer. Bon réveil à tous.

c grenier a écrit le 16 décembre 2011

bienvenue chez les libéraux comté de gaspé avez-vous vu les reportages a la télé durant les élections dans le comté de bonaventure notre préfet libéral et notre député libéral le sourire fondue j usqu au oreilles . la prochaine fois voter encore du bon bord car c est payant pour la mrc

regis bond a écrit le 15 décembre 2011

assemblé de la mrc hier le 14/12/2011..DOSIER AÉROPORT..MME LA PREFET ........nous dit quil ont reusit a avoir une subv.de 300.000 $..pour l aeroport cest dernier jours . .mais pas asser pour le besouin de l aeroport une tite question ...pour quoi MME LA PREFET ..a t elle attendu ci longtemps pour faire cette anonce .puisque que la dite envelope il ont recu il y a presque ..6 mois deja .cest quoi la joke quand ca vas tu areter ce boufonnage ...et de cacheterie .. vous semblé prendre a la leger vos responcabilé envers la population ......merci RÉGIS BOND ..

CITOYENS VIIGILANTS a écrit le 15 décembre 2011

Le CAAFouillage N'oublions pas à qui nous faisons affaire. Souvenez vous en aux prochaines élections. On est très bien représentés. Notre député: L’ancien maire de Percé Monsieur Georges Mamelonet dit qu’il ne savait pas que le club devait payer les taxes. Il faut préciser que Monsieur Mamelonet était maire de Percé et président du club Nautique de Percé durant cette période. (citation RC) Notre préfet élue par un vote: Le juge Robert Lévesque, de la Cour du Québec, estime qu'il n'est pas nécessaire de recompter les votes même si une seule voix sépare M. Roy de la vainqueur, Diane Lebouthillier. Dans sa décision, le magistrat souligne que la preuve ne révèle aucun motif raisonnable de croire qu'un ou des bulletins de vote auraient été rejetés ou compilés illégalement. (citation RC)

bond regis a écrit le 15 décembre 2011

je suis aller a l asembler de notre MRC...hier soir moi et ma conjonte GROSSE SURPRISE ...je pencais m avoir tromper de sale il avait que 20 chaise pour le public cetait la premier fois que nousasiston a l assembler de MRC. enfin compte ont etait que 15 personnes qui etait presente dans toute la ..MRC.. PAS FORT LE TAUX DE PARTICIPATION . mais aujourd hui je comprend pourquoi que les gens ne participe pas plus que ca au assembler ...avec l anonce de la perte du CAAF de notre MRC...NE ME DITE PAS ,,,MDM.ET M. .que vous etiez pas au courant de cette decition hier soir a l assembler .. moi je me demande a qui faire confiance .pas etonnant quil a peut de gens qui ce manifeste a cest dite assembler je suis tres decu MDM.M. de nos elu .maintenant il y a tu d autre surprise qui vas ariver dans les autre sujet discuter a cette assembler notre bateau est entrain de couler et le capitaine sens fou ...le capitaine a perdu le NORD sonGPS. les amis (es) ....QUAND NOTRE GRAND BELIER FRISER .prend une decition avec cest tit mouton .il y a plus rien afaire maintenant il nous reste juste a atendre et atendre comme d haditude les mauvaise nouvelle ce que l ont n est habituer depuis plusieur annés ......bon bien BONNE RETRAITE A TOUS A ATENDRE QUOI ....MERCI .....REGIS BOND .

Annette Bujold a écrit le 15 décembre 2011

Ce matin le ciel est gris et bas et la colère gronde chez les citoyens de la MRC Rocher Percé. Faire le deuil de ce bois qui nous restait. Donner d'une façon hypocrite et en silence .Il est trop tard pour les citoyens de leurs faire changer d'idée. Ce fait des années que je m'implique dans beaucoup de dossiers pour faire avancer les choses , c'est la première fois que je vois des élus de notre milieu et je nomme Mamelonnet et la Prefet nous passer un sapin de Noël comme ça . Il faut que la population se réveille ,sorte de leur zone de confort et prenne les moyens pour leurs dire ce qui se chuchotte entre eux.. DIRECTION SORTIE

Raynald Blais a écrit le 15 décembre 2011

Albert, Annette et Hugues ont raison ! Je pense aussi qu'il y a un paquet de monde qui ont les mêmes réflexions. Les assemblées publiques de nos institutions incluant la Mrc devraient permettre de savoir ce qui se passe et non pas savoir ce que l'on veut bien nous dire... Le raz le bol des citoyens de mon coin de pays s'exprime de plus en plus, il faudra que les élus agissent ou réagissent. De toute façon, le citoyen finira par avoir le dernier mot. D'ici ce temps-là, la transparence et une population informée sont gages de réussite.

Annette Bujold a écrit le 15 décembre 2011

Ce qui nous met en colère c'est que hier soir notre Préfet était au courant depuis le 2 décembre de cette nouvelle. Plus hypocrite que ça tu meurs.. ses réponses évasives ...et nous a rien dit. Elle nous disait à la réunion de novembre que le canard sur l'eau semble avancer calmement mais dessous ses pattes trvaillent fort ...elle travaillait les siennes mais elle n'avait pas son gps...Nous avons été vendu voilà ! VOILÀ CE QU'EST LA GRANDE FAMILLE LIBÉRALE..

Albert Lucas.jr a écrit le 15 décembre 2011

Comment ce fait il que hier soir à l'assemblée de la MRC que personne en a parler et pourtant beaucoup de gens le savait. Je suis extrèmement décu de l'attitude de notre député Mr.Mamelonet et également de la Préfet on protège qui ou quoi en agissant ainsi. La famille comme dirait l'autre

Hugues Lantin a écrit le 15 décembre 2011

Décidément ça tire fort vers le comté de Bonaventure. L'annonce est rendue publique après l'élection du 6 décembre, les citoyens du comté de Bonaventure partie " Est " n'auraient sûrement pas trop appréciés la décision. Certains décideurs très influents aux deux extrémités des comtés de Gaspé et de Bonaventure ont dû participer discrètement à cette décision gouvernementale. Espérons qu'à la mi-janvier une décision favorable sera annoncée pour la concrétisation du projet d'Atlantic Fiber à Chandler afin de calmer la tension extrême des acteurs de développement de la MRC du Rocher Percé. Plus on retarde, plus les côuts évoluent. La patience des gens de Chandler a des limites. Le développement économique de toute la Gaspésie est capital et la MRC du Rocher Percé y fait partie à ce que je sache. Soyez solidaires et faites pression auprès des gens élus pour défendre vos intérêts auprès du gouvernement.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.