Affaires municipales et développement régional

La MRC Rocher-Percé aura son propre ingénieur civil

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
La MRC Rocher-Percé souhaite engager un expert pour mieux jauger les contrats d’infrastructures qui lui seront soumis à l’avenir.

La MRC Rocher-Percé souhaite engager un expert pour mieux jauger les contrats d’infrastructures qui lui seront soumis à l’avenir. Photo : Thierry Haroun

La MRC du Rocher-Percé engagera un ingénieur civil afin d’assurer un meilleur contrôle sur les contrats d’infrastructures qui lui seront soumis à l’avenir.

La MRC vient de s'inscrire au nouveau Programme d'implantation et de maintien d'expertise technique en région du gouvernement du Québec. Ce programme est doté d'une enveloppe totale de 25 millions de dollars. Il est destiné aux MRC pour l'ingénierie et la gestion contractuelle.

Les études d'avant-projet, les plans d'intervention, l'estimation préliminaire des travaux, la préparation des appels d'offres ou l'analyse des soumissions sont des étapes qui requièrent une expertise technique avant d'entreprendre des travaux d'infrastructures. Et souvent, les MRC sont à la merci des firmes expertes.

Grâce à ce programme, la MRC du Rocher-Percé aura un ingénieur pour  l'accompagner dans ses démarches d'analyse, souligne la préfet, Diane Lebouthillier. «Ça va nous permettre de voir les choses objectivement parce qu'on n'a pas l'expertise actuellement. Souvent les [firmes] qui font les travaux vont offrir [leur expertise] en disant: “Nous allons monter vos devis''. C'est sûr qu'à un moment donné, tu ne peux pas être juge et partie.»

À propos d'argent

L'aide financière du programme vise à rembourser une partie du salaire brut et les avantages sociaux versés par la MRC au professionnel qu'elle engagera.

La MRC a prévu verser un salaire annuel oscillant entre 60 000 $ et 75 000 $. À cela s'ajouteront des avantages sociaux allant de 12 000 $ à 15 000 $. La MRC souhaite trouver une personne le plus tôt possible.

1 commentaire

Alain Bérubé a écrit le 21 octobre 2011

C'est une excellente idée de la part de la MRC. Je pense que les instances publiques devraient de plus en plus aller dans ce sens-là.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.