Mouvement Action-Chômage dénonce les conservateurs

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Mouvement Action-Chômage de la Gaspésie est basé à Chandler.

Mouvement Action-Chômage de la Gaspésie est basé à Chandler. Photo : Thierry Haroun

Le mouvement Action-Chômage de la Gaspésie (MAC) dénonce les intentions d'Ottawa de forcer les chômeurs à travailler, à défaut de quoi des conséquences pourraient s’ensuivre.

L’organisme rappelle que le ministre fédéral de l’Immigration, Jason Kenney, a déclaré au quotidien torontois The National Post que son gouvernement obligera les chômeurs à accepter des emplois qui sont actuellement occupés par des travailleurs migrants sans quoi ils perdront leur droit aux prestations d’assurance-emploi. Une mesure qui est totalement inacceptable, selon l’organisme, puisqu’elle contrevient aux droits fondamentaux des travailleurs, d’après son coordonnateur, Gaétan Cousineau.

M. Cousineau note que l’article 23(1) de la Déclaration universelle des droits de l’Homme garantit que «toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage».

Avec ce qui est annoncé, ajoute-t-il, «le gouvernement conservateur contrevient littéralement à la liberté de choix du travail, au droit à des conditions équitables et satisfaisantes de travail.» M. Cousineau compte bien contrer cette approche en faisant pression sur le gouvernement conservateur de Stephen Harper. «Il est certain qu’on va travailler pour faire en sorte que cette décision ne passe pas.»

Le MASSE dénonce aussi

«À l’heure où seulement 40% des chômeurs reçoivent des prestations, que veut le gouvernement? En donner encore moins aux chômeurs qui n’auront d’autre choix que de se tourner vers des programmes provinciaux d’assistance sociale pendant que le gouvernement fédéral dépense les surplus qu’engrangera la caisse d’assurance-emploi à force de ne plus accorder de prestations?», se questionne de son côté le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE).  

Cet organisme est le plus important regroupement de chômeurs au Québec.

1 commentaire

dji a écrit le 8 mai 2012

Nous voilà avec toute les politique libertarienne de Harper,dans une dictature à élection libre.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.