Développement économique et exportation

Mises à pied chez LM Wind Power à Gaspé

Par Geneviève Gélinas, journaliste, graffici.ca
L’usine de LM Wind Power devait embaucher 140 employés au départ, mais en a compté jusqu’à 300 avant la crise financière de 2008-2009.

L’usine de LM Wind Power devait embaucher 140 employés au départ, mais en a compté jusqu’à 300 avant la crise financière de 2008-2009. Photo : Geneviève Gélinas

L’usine de pales d’éoliennes de Gaspé met à pied un peu plus de 60 employés. 

Ce licenciement ramènera leur nombre à 200, soit un retour au fonctionnement normal, selon le syndicat. 

La direction de LM Wind Power a informé les employés des mises à pied cette semaine. C’était loin d’être une surprise, rapporte le syndicat. L’usine avait embauché massivement pour pouvoir fabriquer trois pales à la fois pendant une période limitée qui s’est terminée en septembre. L’usine peut normalement accueillir deux moules de grande taille (40 et 45 mètres).

Le licenciement se fera en deux ou trois vagues, en novembre et en décembre. «C’est toujours dommage quand des gens perdent leur emploi, commente le président du Conseil central de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine CSN, Éric Boulay. Mais c’était dur de travailler [à trois moules] dans une usine conçue pour deux, même que le risque d’accident était augmenté.»

À son ouverture en 2006, l’usine de LM Wind Power devait créer 140 emplois. À la fin de sa première année d’opération, elle en employait près de 200. Avant la crise financière de 2008-2009, elle avait même atteint un pic de 300.

Éric Boulay invite LM Wind Power à considérer un agrandissement de l’usine. «Ils ont formé des gens compétents, et maintenant, ils les mettent à pied. L’employeur a tout intérêt à analyser les besoins en éolien et à considérer Gaspé [comme un endroit stratégique]. C’est un développement vert et fort pour l’avenir.»

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.