Affaires municipales et développement régional

Mise aux normes de l’eau potable en vue dans le Grand Gaspé

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le maire de Gaspé, François Roussy.

Le maire de Gaspé, François Roussy. Photo : Thierry Haroun

La mise aux normes de l’eau potable dans le Grand Gaspé progresse alors que des millions de dollars doivent y être engagés.

Afin de répondre aux nouveaux critères du gouvernement du Québec ainsi qu’à une demande croissante de la population, la Ville de Gaspé doit prendre la mesure de la situation.

Dans un premier temps, un appel d’offres devrait être lancé cet été concernant le secteur du centre-ville dans le cadre d’un projet estimé à environ huit millions de dollars. Les travaux, qui pourraient débuter au mieux à l’automne prochain sinon au printemps 2013, consistent à creuser des puits pour ensuite rediriger les eaux vers les infrastructures municipales, soutient le maire, François Roussy. «La bonne nouvelle ici, c’est qu’on a trouvé de l’eau souterraine. On va donc creuser des puits et diriger la ressource vers les conduites de notre réservoir pour ensuite l’acheminer dans notre réseau.»

Pendant ce temps à Riviève-au-Renard…

Dans un deuxième temps, à Rivière-au-Renard, une usine de traitement des eaux doit être construite du fait que les recherches en eaux souterraines n’ont pas porté leurs fruits au cours des ans. «Dans ce cas, la nouvelle usine puisera sa source à même le lac d’Amour», souligne le maire Roussy. Il est difficile pour l’instant de chiffrer les investissements qui devront être engagés dans ce projet, mais le maire Roussy parle de «plusieurs millions de dollars». Un échéancier doit également être établi.

Québec pourrait participer à hauteur de 80% dans ces travaux d’infrastructure à venir.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.