Politique, Tourisme, Affaires municipales et développement régional, Transport

Le ministère des Pêches et des Océans ferme le quai de Percé

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le quai de Percé date du milieu des années 1980.

Le quai de Percé date du milieu des années 1980. Photo : Collaboration spéciale Georges Mamelonet

PERCÉ - La fermeture surprise du quai de Percé jeudi par le ministère des Pêches et des Océans (MPO) est dénoncée par le député fédéral de la Gaspésie-Les-Îles, Philip Toone.

L'état de désuétude de l'infrastructure explique cette décision. Pourtant la mairie avait lancé un appel au MPO de réparer le quai avant la saison touristique, ce qui est jusqu'à présent demeuré lettre morte.

Le député Toone juge la situation inacceptable et demande que l'infrastructure soit réparé dans les plus brefs délais d'autant que la saison de homard a lieu et les touristes arrivent à grand pas. «Pêches et Océans à l'obligation de réparer ses infrastructures. Dans ce cas-ci, ils ne l'ont pas fait. Et ce n'est pas comme si cette histoire tombait du ciel, ça fait des années qu'on leur dit», lance le député.


«Le quai de Percé est au cœur de l’activité touristique et économique de la Gaspésie, affirme M. Toone. C’est une infrastructure vitale pour la région, là où partent les croisières pour le Rocher Percé et l’île Bonaventure. Des touristes affluent de partout dans le monde pour voir le Rocher et visiter la municipalité, reconnue internationalement. Sa fermeture est une catastrophe et il faut absolument que le fédéral investisse pour rendre possible sa réouverture avant la haute saison.»

Le maire de Percé, Bruno Cloutier, devrait faire une sortie publique dans les prochaines heures après avoir obtenu des explications du MPO.

46 commentaires

Sherry a écrit le 8 mai 2013

A lot of good points left in the hands of so few. Perce is nature at its best. Don't destroy it.

Bilbo Cyr a écrit le 7 mai 2013

Vous parlez clairement ici de quelque chose que vous ne connaissez pas, M.Pelletier. Faites-vous étalage de votre ignorance ou de votre jalousie?

simon a écrit le 4 mai 2013

Ce quai est probablement le quai du Québec le plus achalandé après celui de Cap aux Meules, c'est impensable! L'impacte sur la région est effroyable. C'est comme si on cherchait a appauvrir les gens pour les forcer à accepter des développements douteux comme celui du pétole.

Jack a écrit le 4 mai 2013

C'est une stratégie de Harper. Il venge ses amies (les pétrolières) pour les règlement lois interdisant de creuser des puits de pétrole. Il pense peut-être qu'en freinant le tourisme, il pourra redynamiser la région avec l'industrie pétrolière...

Jack a écrit le 4 mai 2013

C'est une stratégie de Harper. Il venge ses amies (les pétrolières) pour les règlement lois interdisant de creuser des puits de pétrole. Il pense peut-être qu'en freinant le tourisme, il pourra redynamiser la région avec l'industrie pétrolière...

J. Champoux a écrit le 4 mai 2013

M. Harper, votre gouvernement poursuis son dégout pour les gens du Québec. Après l'assurance-emploi , c'est maintenant un site historique faisant partie de l'histoire de Percé que vous laissé tomber. Ce coin de Pays est le berceau de la civilisation canadiennei Réveillez vous avant que les gens du Québec se prononcent pour se séparer d'un Canada que vous croyez uni. Réveillez-vous .

Gaston Langlais a écrit le 4 mai 2013

Bon samedi, @ M. P.A. Beaulieu. Vous oubliez que les gouvernements ont le devoir de maintenir les infrastructure de base afin de permettre à l'ensemble des villes et des régions du Québec et du Canada de se développer normalement. C'est de cette façon que notre Pays a acquis une place aussi enviable dans le monde Depuis 45 ans, les gouvernements supérieurs ont délibérément négligé les régions et en particulier la Gaspésie au profit des grands centres. Dites-moi, une fois que nous avons été pillés et que nos impôts et nos taxes ont été investis à Montréal par exemple, si Montréal a été une réussite pour autant? Si les gouvernements n'ont plus d'argent c'est qu'ils ont laissé la mafia, la pègre et les autres voleurs se servir pendant 40 ans, à coût de milliards $, dans le trésor public. Que dire des F-35 et des bateaux qui seront utilisés dans l'Artique et que les coûts ont doublé, quelques dizaines de milliards $ encore envolés. Et le gaspillage gouvernemental: M. Harper qui se fait suivre en Inde par un Galaxie C-5 transportant sa limousine un coût additionnel de 600 000$ puis notre bouffon royal (gouverneur général) qui a englouti quelques 2 millions $ en frais de voyages depuis sa nomination et j'en passe plus que j'en dis. Après tout cela vous nous suggérez de passer le chapeau afin de recueillir des fonds pour réparer le quai de Percé! Franchement M. Beaulieu vous en oubliez des grands bouts, Gaston Langlais - Gaspé.

gege1963 a écrit le 4 mai 2013

ont as une chance de creé de l emploie et non, mon eau potable c est pas le gouvernement qui agit mal mais la population.Continuont de dire non au projet de développement et puis merde.

msrc thibault a écrit le 3 mai 2013

comprend pas leur stratégie...mettent de l argent pour attirer le tourisme dans le parc Forillon...en sabotant celle de percé....méchante logique.........?????c est sur .si le tourisme boude percé..a cause du quai fermé...ils se rendront dans le parc Forillon...donc hausse de la clientèle =hausse de bonus pour les hauts fonctionnaires......!!!!!

P.A. Beaulieu a écrit le 3 mai 2013

S'il y a un point sur lequel je suis en accord avec tout le monde ou presque, c'est sur le fait que de tuer un quai, c'est aussi tuer le village qui gravite autour. Là où je vais m'attirer des foudres, c'est pour la suite de mon raisonnement : ouvrez-vous les yeux, les gouvernements n'ont plus le moyen de maintenir les infrastructures, et pas seulement ici, mais partout ailleurs au pays! Je ne suis pas étonné de lire des souverainistes pleurant que c'est la faute du fédéral, d'environnementalistes qui chialent que Harper veut nous punir ou d'autres nationalistes gaspésiens qui trouvent que le gouvernement nous abandonne... Bien des discours de losers ou de "quêteux à genoux", mais quoi comme solutions? Vous voulez affirmer votre solidarité gaspésienne? Faites une collecte pour maintenir ce quai avec l'argent d'ici ou adoptez un principe d'utilisateur-payeur! Vous risquez de vite constater que les pires chiâleux ne veulent jamais sortir une cenne de leur propre poche pour financer des bien publics! Ma solution idéale? Que les redevances pétrolières soient réinvesties dans les infrastructures essentielles de notre territoire, donc le pétrole contre des quais, des routes et autres biens publics autant utiles pour les résidents que pour les touristes, qu'en pensez-vous?

Gaston Langlais a écrit le 3 mai 2013

Bonsoir, @ Mme. Marie Bourdage. Vous charriez. Gaston Langlais - Gaspé.

Richard Lavoie a écrit le 3 mai 2013

Va-t-il falloir que d'autres quais ferment pour qu'on comprenne que le fédéral est en train d'affaiblir le Québec sous tous les rapports. Une conclusion s'impose, l'indépendance du Québec. Quand allons-nous cesser d'avoir peur? J'ai réalisé un film de long métrage, Quais-Blues, sur les quais de village du St-Laurent et les conséquences de leur disparition sur les populations riveraines. Également un site complémentaire, Quais-Blues.com, ainsi qu'une pétition à signer à M. Harper. S'il vous plait la faire circuler à vos correspondants.

Isabelle Rioux a écrit le 3 mai 2013

L'industrie touristique de Percé gravite autour de son quai. C'est un peu comme un roman avec seulement un table des matières, ou un cupcake sans crémage, qui veut de ça? Et si l'industrie touristique de Percé s'affaiblit, c'est toute l'industrie touristique gaspésienne qui en écopera.

Bilbo Cyr a écrit le 3 mai 2013

« La Gaspésie, pays intérieur de chacun de nous. Le cri qui fera peur à tout le monde, c’est d’ici qu’il viendra. » — Félix Leclerc

KE Lacroix a écrit le 3 mai 2013

C'est une honte, ils s'acharnent vraiment sur nous! Ils ont commencé avec des coupures de routes dans les villages dans les terres (villages installés là avec leur bénédiction et à leur demande pour peupler les terres et pas juste le littoral, je pense à St-Jogues et tous les autres villages dans les montagnes), puis ils ont chassé des gens de leurs demeures (on pense au Parc Forillon) et ils compliquent trop souvent qu'autrement la vie des pêcheurs, puis là ils veulent nous polluer de pétrole après avoir détruit le commerce touristique, une bonne partie de l'économie de l'est du Québec et de la Gaspésie surtout! C'est un déshonneur! Le quai de Percé est super important pour l'économie, les emplois et l'impact se fera sur toute la Gaspésie, c'est certain! Je suis outrée, c'est écoeurant! On vit ici pour la qualité de vie, pour la valeur des gens, pour la nature et la paix. C'est un choix de vie pour beaucoup de monde! Pas de violence gratuite comme dans les grandes villes. La chaleur humaine et la générosité des Gaspésiens est légion à travers le monde! On peut se fâcher aussi, faut pas charier quand même!

Marie Bourdage a écrit le 3 mai 2013

Lier la négligeance volontaire du quai de Percé à l'industrie pétrolière est tout à fait plausible lorsqu'on apprend son histoire et que l'on constate comment les compagnies tel que la compagnie Robin (qui a été l’une des plus rapaces de l’histoire du Canada) fonctionnent. Ce n'est pas d'aujourd'hui que les politiciens servent les compagnies et ce n'est pas un secret pour personne que nous avons un gouvernement au service de l'industrie des hydrocarbures. Appauvrir les gens, en fermant un quai aussi important économiquement me rappel l'époque où le gouvernement s'est décidé à concéder des terres en Gaspésie. Charles Robin à été nommé adjudicateur des terres, ce qui veut dire que c’est lui qui remettait le lopin de terre au pêcheur qui voudrait devenir cultivateur. (…)il n’avait pas été long à comprendre que s’il remettait au pêcheur un lopin minuscule, celui-ci, même avec la meilleure volonté du monde, ne pourrait gagner sa vie uniquement des fruits de sa terre... (P. 65. Gaspésie rebelle et insoumise, Sylvain Rivière, Lanctôt éditeur, 2000)

Louis-Marc a écrit le 3 mai 2013

Enfin le troisième secret de Fatima est connue: ( PAUVRE CANADA ) C'était du gouvernement réformiste de Harper dont il était question du "plus meilleur pays du monde " .

Bilbo Cyr a écrit le 3 mai 2013

Pas fort Ken. En plus d'être vaguement dénigrant, votre commentaire est inutile et démontre votre parfaite incompréhension de ce qu'est le BAPE. Le courage de mettre votre nom au complet, ou vous préférez demeurer anonyme pour cracher sur le monde?

Ken a écrit le 3 mai 2013

Je suis surpris de voir que Bilbo (notre poète gaspésien à la sauce Guy Mongrain) ne réclame pas un BAPE tout de suite avant qu'on joue dans notre belle baie pour réparer le quai. Non mais faut faire attention avant d'agir et je pense qu'un bon deux ans de réflexion et de tergiversation devrait faire l'affaire.

Ruth Major Lapierre a écrit le 3 mai 2013

pourquoi vous ne le réparez pas et ne mettez pas ensuite le fédéral dehors?

Ruth Major Lapierre a écrit le 3 mai 2013

pourquoi vous ne le réparez pas et ne mettez pas ensuite le fédéral dehors?

WILLIE a écrit le 3 mai 2013

QUI FERME DONC LA GASPESIE AU COMPLET SES TOUTE DES ESTI DE LACHE QUI VEULE PAS TRAVAILLER GANG DE BS SES SA QUE JME SUIS FAIS DIRE QUAND CHUI ARIVER A MONTREAL ASSER QUE QUAND JE CHANGAIS DJOB JE DISAIS QUE JVENAIS DE QUEBEC BELLE IMAGE QUOND A DE NOUS LES GASPESIEN HEIN WOW DE TOUTE FACON LE MONDE DEVRAIS TOUS PARTIR DE LA BAS COMME SA YAURAS PLUS DE REVENUE TOURISTIQUE POUR LE GOUVERNEMENT QUI COUPE LE CHOMAGE AU PAUVRE TRAVAILLEUR QUI ON DLA MISERE A VIVRE SA ME FAIS DLA PEINE DE VOIR SA PAREILLE BELLE PLACE POUR VIVRE

Gaston Langlais a écrit le 3 mai 2013

Bonjour, Il y a des blogueurs qui lient les réparations du quai de Percé à l'industrie pétrolière. C'est comme dire que la viande de poulet est néfaste à la croissance des stocks de morue. Gaston Langlais - Gaspé.

Émile Larouche Tremblay a écrit le 3 mai 2013

On dirait bien que le gouvernement a décidé de laisser le champs libre pour les pétrolière. Un coup de hache à la fois, ils vont détruire la Gaspésie.

Maryse Goudreau a écrit le 3 mai 2013

Ce quai est très rentable! Veulent-ils appauvrir les gens au point de les faire accepter n'importe quelle exploitation polluante, non durable et sans profit.

Gaston Langlais a écrit le 3 mai 2013

Bonjour, J'ai déjà écrit que le ministère de Pêches et Océans Canada devrait établir une usine de production de clôtures d'acier et de blocs de béton. Le ministère de Pêches et océans en installe partout dans les immenses régions maritimes du Québec. On ne répare pas, on pose à grands frais des clôtures semble être la devise de Pêches et océans Canada. D'habitude, les gens de Percé ne sont pas reconnus pour marcher à genoux. J'ai bien hâte de voir comment la population locale va gérer ce nouveau problème. Pêches et Océans Canada ignore l'importance capitale de ce quai comme support indispensable à l'industrie touristique. Gaston Langlais - Gaspé.

Bilbo Cyr a écrit le 3 mai 2013

Sabotage économique à la fine pointe de l'art-peur...

Anidou a écrit le 3 mai 2013

Le gouvernement Harper est en train de faire la même stratégie qu'il fait avec le reste du Québec. Il vous affaibli pour ensuite pouvoir vous dominer et conserver les belles ressources naturelles du Québec. Il nous affaibli d'année en année par tout les moyens possibles. Le plus évident est qu'il le fait en nous donnant des belles subventions aux municipalités pour que celle-ci s'endettent jusqu’au cou, et ne peuvent plus s'en sortir économiquement. Les personnes et sociétés qui ce seront trop endettés se verront avoir de foutus problèmes d'ici quelques années. Ce ne sont pas des années pour s’endetter, et les municipalités l’ignorent… Il faut regarder les choses en face, Leur but est d'affaiblir et fragiliser chaque région, de façon subtile ou grotesque. Mais même avec des moyens grotesques, la population ne voit pas clair. Je regrette notre passé. Nous avons cru être bien au Québec à une certaine époque…

Maryse Goudreau a écrit le 3 mai 2013

Est-ce qu'on s'attaque à l'industrie touristique, car elle est un frein au développement des hydrocarbures?

Luc Tremblay a écrit le 3 mai 2013

Bonjour, Le fait français est un luxe pour le Canada. On nous l'avais dit en 80 avec moult menaces. Le camp du NON nous menacait. On a dit NON pareil!! La Gaspésie a majoritairement voté NON, probablement par peur. Mais il fallait réalisé que la menace venait justement du camp du NON. Mort de rire, les menaces du camp du NON se sont réalisées any way!!! Faut tu être naïf! Attendez maintenant après le fédéral, après un autre peuple, Cette terre ne vous appartient pas depuis plus de cent an! Vous qui pensiez devenir riche en restant chez papa maman ... Merci.

Maryève a écrit le 3 mai 2013

Une décision sans aucun bon sens...

Olivier a écrit le 3 mai 2013

Nous payons pour avoir dit non à notre indépendance deux fois. Que les fédéralistes assument la décision du gouvernement une bonne fois pour toute.

Frederic Mercier a écrit le 2 mai 2013

Le gouvernement canadien s'ACHARNE sur la Gaspésie. Pourquoi?

Eric Denis a écrit le 2 mai 2013

Sans aucun doute le quai le plus important pour l'activité économique touristique de toute la Gaspésie, irresponsabilité du fédéral de ne pas assurer son bon ordre ou mauvaise volonté visant à attaquer l'économie de la Gaspésie, il y a lieu de se questionner. Le sentiment est qu'on a une dent sur la Gaspésie à Ottawa.

Gaston Poirier a écrit le 2 mai 2013

Des dizaines et des dizaines d'années d'abandon des infrastructures se solde inévitablement par ce sombre destin. Tous les gouvernements fédéraux des 50 dernières années sont coupables de cette merde qui va venir scrapper la saison touristique de Percé et, par conséquent, de la Gaspésie. Le centre de Percé, c'est son quai. En langage mécanique, le quai = les pistons. Et Percé est le moteur touristique de la région. Arrache les pistons, jamme le moteur, pis ton char (ici la Gaspésie) avancera pu. Une fois de plus, on a la preuve qu'on n'a pu besoin du fédéral. Gérons nos affaires nous-mêmes, gardons nos taxes et impôts pour NOS priorités, pis de telles merdes n'arriveront plus. Merci.

Frank a écrit le 2 mai 2013

Après l'assurance emploi, le quai de Percé. Pathétique! En vrai, les conservateurs font pitié à voir aller. Ils parlent sans cesse d'économie mais à voir cette annonce, ils leur en manquent de grands bouts. "Nos régions au pouvoir" qu'ils disaient??

Anick Loisel a écrit le 2 mai 2013

Inacceptable!!! Faut se mobiliser!!!

Anick Loisel a écrit le 2 mai 2013

Inacceptable!!! Faut se mobiliser!!!

Robert Dubé a écrit le 2 mai 2013

Ce sera quoi la prochaine stupidité des CONservateurs d'Ottawa? Boucher le trou du rocher Percé?

Peter Tait a écrit le 2 mai 2013

Et voilà encore cette belle bureaucratie qui fait les siennes, et qui va en payer le prix? Les commerçants qui ont hâte que la belle saison commence pour voir tous ces touristes affluer dans leur boutiques pour pouvoir survivre jusqu’à l'an prochain!!! Et que dire des touristes qui vont le dire à leurs amis de pas aller à Percé,

Jean-François Samuel a écrit le 2 mai 2013

Proprement scandaleux.

Julie a écrit le 2 mai 2013

Si vous êtes sur Facebook, s'il vous plaît venez «aimer» la page Pour la réfection des quais en Gaspésie. Il faut rester informés, et tous répartis sur le territoire, on peut se donner des nouvelles! Les quais sont un moteur économique dans tous les villages où il en reste un.

Marie-Hélène Rondeau a écrit le 2 mai 2013

Les conservateurs n'on pas intérêt à ce que notre économie se porte bien. Et avec toutes les coupures qu'ils ont fait au MPO, ce n'est malheureusement pas surprenant qu'ils n'aient pu faire autre chose que de fermer le quai. Non mais, on est-tu pas tannés de ce gouvernement !?!

koly a écrit le 2 mai 2013

méchante claque ca !!! Vite trouver une solutions pis ca presse avant l arrivée des touristes,, pas fort.. fort.

Anne a écrit le 2 mai 2013

À quoi sert les impôts que l'on paie au gouvernement fédéral quand on apprend que les infrastructures essentielles à notre économie ne sont pas entretenues??

edouard gionest a écrit le 2 mai 2013

vraiment écœurant juste avant la saison touristique ...bravo au fédéral !!!!!!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.