Météo : des records de chaleur hier en Gaspésie

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le mois d’octobre est exceptionnel jusqu’à maintenant dans plusieurs secteurs de la Gaspésie, selon Environnement Canada.

Le mois d’octobre est exceptionnel jusqu’à maintenant dans plusieurs secteurs de la Gaspésie, selon Environnement Canada. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – L’automne doux a connu son point culminant hier alors que des records de chaleurs ont été battus à Gaspé et dans la Baie-des-Chaleurs.

À Gaspé, le mercure a grimpé à 21,5 degrés, effaçant la marque de 21,1 degrés enregistrée en 1969.

Même chose dans la Baie-des-Chaleurs alors que le thermomètre a affiché 19,6 à New Carlisle, brisant celle établie en 1997 (18,8). À Carleton-sur-Mer, l’ancienne marque de 20,4 degrés a été effacée alors que le mercure a atteint 22,4 degrés.

Environnement Canada souligne que ces deux records ne sont pas significatifs puisqu’il faut une période statistiques minimum de 30 ans pour conclure à une tendance. Les stations météorologiques dans ces secteurs ont été établies au milieu des années 1990.

Les MRC du Rocher-Percé et de la Haute-Gaspésie ont connu du temps plus frais, ne permettant pas d’établir de nouvelles marques.

Période douce

Le temps doux que l’on connaît est exceptionnel : « Il n’y a jamais eu une période aussi chaude depuis les 15 derniers jours. On n’a jamais vu ça dans les statistiques », souligne le météorologue René Héroux d’Environnement Canada.

Mais cette période exceptionnelle tire à sa fin : « À partir du milieu de la semaine prochaine, on va revenir à des températures plus saisonnières », dit M. Héroux.

Peu de précipitation

À Gaspé, il n’est tombé que 17 millimètres de pluie depuis le début du mois d’octobre, loin de la normale qui est de 54 millimètres. Toutefois, il n’était tombé que 8 millimètres de pluie pour la même période, en 1992.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.