Libre Arbitre

MERCI BEAUCOUP, GEORGES

Par Thierry Haroun, LIBRE ARBITRE, graffici.ca
L'ex-député libéral et maire de Percé, George Mamelonet, est décédé tard hier soir dans un accident de la route.

L'ex-député libéral et maire de Percé, George Mamelonet, est décédé tard hier soir dans un accident de la route. Photo : Gilles Gagné

PERCÉ - Georges, je t'appelle par ton prénom, car nous étions des amis. Sachant que nous étions proches, ma rédaction m'a demandé d'écrire un mot sur toi. J'écris tout de même ces mots alors que je suis encore sous le choc, l'émotion trouble, j'en avais perdu mes repères cette nuit, quand j'ai appris ta mort tragique. Voici.

En juillet 1989, dans ma jeune vingtaine, je débarque à Percé avec ma guitare après un long périple en Europe. J'avais les cheveux longs et je portais mes sabots orange en bois que j'avais achetés en Hollande et que tu trouvais bien curieux. J'étais pratiquement sans le sou et je cherchais du travail. Une jolie jeune dame, rencontrée dans un café, qui deviendra ma compagne de vie, m'indique qu'un certain Georges Mamelonet cherchait un cuisinier pour sa crêperie. Je me dirige vers le quai de Percé, là où je pouvais te trouver, m'avait-on dit. Justement, tu sortais de l'eau en habit de plongeur.

« Vous êtes M. Mamelonet? »
« Oui. Que voulez-vous? »
« Je m'appelle Thierry. On me dit que vous cherchez un cuisinier »
« T'as déjà fait des crêpes? »
« Euh... non »
« C'est bien, tu commences demain à 11 h »
 
Cette petite anecdote relatant notre première rencontre démontre qui tu étais au fond : quelqu'un qui faisait confiance aux autres, ce qui, par ricochet, donnait à cette personne confiance en elle-même. Pour qui t'as côtoyé pendant des années, comme j'en ai eu l'honneur, sait à quel point tu étais un bâtisseur, un développeur, un passeur de « confiance ».

Je me souviens de t'avoir dit, au moment où tu as été élu député en décembre 2008, que l'Assemblée nationale allait profiter certes d'un nouveau député, mais doublé d'un homme de maintenance exceptionnel, ce qui t'avait bien fait rire tellement tu cumulais de nombreux talents : tu savais construire des bateaux, des maisons, la mer n'avait aucun secret pour toi, la science, les mathématiques, pas de problème. Je me souviens des plans et devis que tu dessinais toi-même...

Bref, tu étais un centre de formation à toi tout seul et tu aimais transmettre tes connaissances.

Pour ceux qui ne le savaient pas, tu parlais l'espagnol par-dessus le marché et tu aimais la musique de Zappa (moi, pas trop), mais on aimait tous les deux le jazz cubain.

Une dernière chose. Ne t'étonne pas du concert d'éloges manifesté par de nombreux Gaspésiens qu'on entend depuis ton départ et qui va se poursuivre dans le temps. Tu le mérites bien.

Merci beaucoup Georges.

 

NDLR

Dans son Libre Arbitre imprimé en début de semaine dans le Journal GRAFFICI  distribué ces jours-ci sur tout le territoire gaspésien, Thierry Haroun traite de la position du Parti libéral du Québec relativement aux mesures d'austérité du Gouvernement Couillard. M. Mamelonet y est cité à titre de président de l'Association du parti. Vous comprendrez donc que GRAFFICI.CA a décidé de ne pas mettre en ligne ce texte, suite au décès tragique de M. Mamelonet.

Nos condoléances aux proches du défunt.

La Rédaction.

10 commentaires

Renaud Bujold a écrit le 14 mars 2015

Georges, Yo, Quand j'ai appris le lendemain cette terrible nouvelle, je n'en croyais pas mes oreilles... Notre collaboration depuis plusieurs années étaient amicales, franches et plaisantes... Tu te rappelles sans doute les après-midi quand je t'appelais en te demandant à quelle tu allais plonger pour les homards? Lorsque j'en avais le temps j'allais avec toi afin de t'aider à sortir ces cages de l'eau pleines de homard pour le repas du soir, car souvent tu y allais seul....Que de beaux moments nous avons eu.... Georges je ne t'oublierai jamais et s'il y a un au dela, j'espère que l'on se reverra un jour.... A France, Christophe et Lily je vous souhaite bon courage pour cette épreuve que vous n'aviez pas besoin dans votre vie.

Regroupement de personnes expropriées de Forillon et leur descendance a écrit le 14 mars 2015

Nous désirons offrir nos plus sincères sympathies à toute la famille et aux proches de M.Mamelonet. Nous avons apprécié son engagement à notre cause en présentant une motion d'excuses le 20-10-2011 à l'Assemblée Nationale. Son discours était empreint d'une grande sensibilité et d'émotions, merci M.Mamelonet ! Le c.a. et les membres du regroupement de personnes expropriées de Forillon et leur descendance

Jean-Philippe Chartrand a écrit le 14 mars 2015

Beau témoignage Thierry. Notre histoire à Nathalie et moi ressemble à la tienne, crêpes en moins. C'est clair pour moi aujourd'hui que "Yo" a eu un rôle déterminant pour que l'on reste en Gaspésie plutôt que simplement y passer. On dit qu'avant de mourir, on revoit sa vie. Le décès de Georges nous a fait revoir la nôtre. Que de bons souvenirs et de moments forts nous lui devons. Condoléances aux proches. Signé: Le chauve et la bizarre.

Danielle Cyr a écrit le 13 mars 2015

Je suis de tout cœur avec la famille et les amis dans cette tragédie. Je vous souhaite du courage et de la paix pour traverser cette étape si difficile. Salutations à un grand éducateur-éducatif ! Au revoir Yo!

Juliette simoneau a écrit le 13 mars 2015

Je suis native de Perce.j'ai quitte mon village adore depuis plusieurs decennies,donc je n'ai pas connu Mr.Mamelonet.je retourne tres souvent au pays car mon coeur est reste accroche et mes parents sont ensevelis au cimetiere.....je crois que ton papa ce grand'homme qui vous a laisse trop tot etais aime par tous les gens de la place.....il a choisi un petit coin comme la Gaspesie pour s'etablir au Canada apres avoir connu bien d'autres coins du monde surement plus importants.....Perce a surement un charme tres particulier....du plus profond de coeur je vous transmet mes condoleances.....

Jean-François Samuel a écrit le 12 mars 2015

Mes sympathies à France, ses enfants et toute sa famille.

Bob Eichenberger a écrit le 12 mars 2015

Probablement que je n'ai jamais eu d'affinités avec M. Mamelonet, mais j'aimerais dire ceci. Je trouve injuste de mourir à cause de quelqu'un d'autre qui a un problème d'alcool au volant. Dans mon rang, les bouteilles et canettes qui enlaidissent les bords de la route témoignent de ceux qui adhèrent à la culture de l'alcool au volant. (et on passe tous pour des gros caves). Disons haut et fort aux jeunes et moins jeunes qui tiennent à croire à ce qui est véhiculé dans les médias. Vous trouvez-vous vraiment «full hot» parce que vous etes «capables de boire! Comme un homme! Un vrai! Et toutes ces niaiseries? La publicité est de la pollution par le mensonge. Les conséquences sont que des personnes qui auraient pu continuer à aimer la vie meurent plus tôt que nécessaire.

Famille Lebreux a écrit le 12 mars 2015

Merci de ce beau témoignage pour la famille Mamelonet

Jacques Caron a écrit le 12 mars 2015

Je suis moi aussi sous le choc, Simplement George (même je me permet de t'appeller ''YO'', je me sent privilégié de le siter car ton audace à fais de moi un plongeur scaphandrier pendant 15 ans) dire que tu es partie trop tôt. Luc et Jessica, se joint surment à moi pour te dire des dizaines de merci pour tes efforts et les tempêtes administratives que tu as passer pour le monde de la plongée à Percé. De moi et ma famille, condoléance à la famille et bon repos. Amitié à jamais.

Jean-Christophe Element a écrit le 12 mars 2015

Un bâtisseur de confiance! À la prochaine Georges.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.