Affaires policières et juridiques

Menaces avec une arme : aucune accusation contre le mineur

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
C’est à ce dépanneur de la rue Jacques-Cartier à Gaspé que les jeunes auraient braqué leur arme à feu.

C’est à ce dépanneur de la rue Jacques-Cartier à Gaspé que les jeunes auraient braqué leur arme à feu. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – L’adolescent de 12 ans qui aurait braqué une carabine à air comprimé au dépanneur centre-ville de Gaspé, mardi après-midi, s’en tire à bon compte.

En effet, après avoir analysé les faits, le procureur de la Couronne a décidé de ne porter aucune accusation contre le jeune.

Il pouvait être accusé en Chambre de la jeunesse d’avoir braqué une arme à feu, de voies de fait armés et de vol de moins de 5000 $.

Rappel des faits

Les événements se seraient produits vers 15h30 alors que deux jeunes de 11 et 12 ans se seraient présentés au dépanneur situé sur la rue Jacques-Cartier avec l’arme et auraient menacé le commis. Par la suite, ils ont pris la fuite.

L’enquête de la Sûreté du Québec (SQ) avait permis de localiser les jeunes quelques instants plus tard.

Ils avaient été impliqués dans un vol à l’étalage quelques jours plus tôt.

La Direction de la protection de la jeunesse a été avisée, compte tenu que des mineurs sont impliqués.

Quant au jeune de 11 ans, aucune accusation ne pouvait être déposée contre lui, en raison de son âge. Il avait été confié à la Direction de la protection de la jeunesse.

6 commentaires

Marie-Eve Tessier a écrit le 15 août 2013

Ben voyons, on a le droit de tout faire sans conséquences quand on est mineur ?

Jean-François Samuel a écrit le 15 août 2013

@Tout le monde Calmez vous le pompon! La criminalité est en constante diminution partout en Amérique du Nord et vous pognez les nerfs avec deux jeunes qui font des folies. Vous tirez des conclusions sur un évènement isolé.

AnnéeLumiere a écrit le 15 août 2013

Donnez leur une médaille tant qu'a faire !!! Comment voulez-vous que ces enfants soient élevés ? Où sont les parents ? C'est notre future génération qui pousse... La justice est trop clémente voire inexistante. Les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas élever tout simplement ! Moi quand j'avais leur âge j'aurai eu les fesses rouges de ma mère et par la suite une salle réprimande de mon père. Les bases ne s'apprennent pas sur Facebook ou dans les jeux vidéo, mais à la maison. Parents d'enfants RÉVEILLEZ-VOUS !

després jean guy a écrit le 14 août 2013

je suis intéressé a re cevoir cette politique de publication

Sylvie F.Duchesne a écrit le 14 août 2013

Quand je lis ces articles , ça m'attriste de voir a quel point les parents ont perdu le contrôle de leurs propres enfants, Personne selon moi ne met au monde un enfant pour qu'il devient délinquant ! 11 ans !!!! Imaginez qu'ils ne sont pas au bout de leur peine .... Quoi faire ? Qui a la solution? Je me dis qu'il faut agir pour que ça change MAIS COMMENT !!

Gaston Langlais a écrit le 14 août 2013

Bonsoir, Il serait intéressant de connaitre la réaction des parents. Il s'agit d'après la nouvelle d'une deuxième infraction connue et commise par les mêmes gamins en quelques jours. Lorsque la justice n'y peut rien, c'est encore et davantage la responsabilité des parents d'apporter les correctifs qui s'imposent. Gaston Langlais - Gaspé.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.