En mémoire d’Elle : inauguration magistrale

Par ,
Consultation du registre après la cérémonie d'inauguration.

Consultation du registre après la cérémonie d'inauguration. Photo : Ariane Aubert Bonn

GASPÉ - C’est devant plus d’un millier de personnes que le monument En mémoire d’Elle et son registre des femmes honorées ont été inaugurés dimanche dernier. 

Près de 700 femmes ont été honorées dans un registre déposé au pied du monument «En mémoire d’Elle» situé sur le site du musée de la Gaspésie.

Hommage aux femmes qui ont nourri, soigné, aidé à bâtir le pays, le projet continue de vivre et de se construire à travers un fonds d’archives au Musée de la Gaspésie où il est possible d’enregistrer des histoires, des témoignages sur Elles.

Le monument de 5 mètres de haut a été façonné par l’artiste Renée-Mao Clavet. Il représente une femme enceinte porteuse d’éducation, de soins et de musique.

Une fierté pour Gaspé

Le maire François Roussy a reçu avec fierté l’érection de ce monument sur son territoire. «C’est un moment important de notre histoire. On vient commémorer l’immense contribution des femmes au développement de la Gaspésie, du Québec, du Canada. (…) Par de grands gestes et très souvent par de petits gestes, vous faites une différence dans notre qualité de vie.» affirme-t-il en s’adressant aux femmes.

Le projet collectif est supporté par la SADC Côte de Gaspé, par le Musée de la Gaspésie, par la ville de Gaspé et principalement par le public qui a donné un montant pour voir figurer au registre le nom d’une femme en particulier. Ce financement de la part du public a contribué pour 80% du montant nécessaire à la réalisation du projet En mémoire d’Elle.  Danielle Rail, présidente du collectif En mémoire d’Elle, s’est dit très satisfaite de l’inauguration : Je voulais que ce rassemblement prenne des allures de fête familiale. Mon rêve est réalisé, vous voilà rassemblés de partout au Québec», a-t-elle lancé. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.