Art, culture et loisirs

Le Maximum Blues de Carleton-sur-Mer efface son déficit

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le président du Maximum Blues, Pierre Landry, souhaite le retour du groupe Dwayne Dopsie and the Zydeco Hellraisers (sur la photo) lors de la prochaine édition du festival.

Le président du Maximum Blues, Pierre Landry, souhaite le retour du groupe Dwayne Dopsie and the Zydeco Hellraisers (sur la photo) lors de la prochaine édition du festival. Photo : Gilles Gagné

Après avoir accumulé un déficit de 75 000 $, le Maximum Blues a retrouvé la santé financière et bénéficiera d’un fonds de roulement de 30 000 $ pour préparer la prochaine édition.

Le président de l’organisme, Pierre Landry, en a fait l’annonce mardi après-midi lors de la présentation du bilan de l’édition 2011.

Ce sont essentiellement les subventions accordées à l’événement et une gestion budgétaire serrée qui ont permis au festival d’éponger sa dette. La dernière édition a totalisé des dépenses de 350 000 $ sur un budget de 450 000 $. «Au mois de mars dernier, je n’étais pas optimiste comme ça. Alors pour nous, c’est une excellente nouvelle. Le Maximum Blues n’est pas mort», a déclaré M. Landry.

Un achalandage qui se maintient

Les organisateurs ont par ailleurs présenté une étude d’achalandage pour la dernière édition. Au total, il y a eu  8 876 entrées sur le site en 2011, comparativement à 13 053 entrées en 2008. Le nombre de participants – un participant pouvant représenter plusieurs entrées – est demeuré sensiblement le même avec 4 378 cette année, alors qu’il y en avait eu 4 395 en 2008.

Les festivaliers en provenance de la région ont représenté 56 % des visiteurs, et les touristes de l’extérieur 40 %. Selon M. Landry, ce chiffre prouve que le Maximum Blues réussit à remplir sa mission. «Les entrées touristiques prouvent que les purs et durs du blues au Québec viennent au festival», estime-t-il.

Une prochaine édition 100 % blues

Le président du festival a aussi annoncé que l’édition 2012 en sera une complètement blues. Les organisateurs souhaitent revenir à sa vocation principale. M. Landry a mentionné que le comité de programmation travaille déjà au recrutement d’artistes blues qui ont marqué le festival au cours des 19 dernières années. «On veut aller chercher les artistes qui ont fait lever les foules dans l’histoire du festival. On veut des valeurs sûres.»

M. Landry a laissé entendre qu’il souhaite ramener en 2012 le groupe Dwayne Dopsie and the Zydeco Hellraisers de la Louisiane. «C’est rare qu’on invite des artistes deux années de suite, mais ce groupe a vraiment été apprécié cet été», a-t-il dit.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.