Sport

Marsoui : lancement de la Féerie Notre-Dame-des-Neiges

Par ,
Autour du bateau «Cavalier des flots», une œuvre de Claude Rioux et Norbert Carrière, les patineurs s’en donnaient à cœur joie vendredi, glissant au son d’une musique disco entraînante.

Autour du bateau «Cavalier des flots», une œuvre de Claude Rioux et Norbert Carrière, les patineurs s’en donnaient à cœur joie vendredi, glissant au son d’une musique disco entraînante. Photo : Marie-Josée Richard

Malgré les avertissements de tempête, le lancement officiel de la Féerie Notre-Dame-des-Neiges a eu lieu vendredi soir dernier. Au menu : une impressionnante installation de lumières ceinturant l’anneau de glace et la famille Bernatchez.

Depuis décembre dernier, dix-sept cubes lumineux et une vingtaine de sapins illuminés entourent la patinoire du village de Marsoui, un site nommé la Féerie Notre-Dame-des-Neiges, un nom donné en l’honneur de l’école du village.

Cette installation a été conçue gracieusement par Raphaël Bernatchez, natif du village, ainsi que son collègue Philippe Paulin, des professionnels du monde du spectacle et de la scène.

Ces derniers étaient soucieux de donner à Marsoui un lieu de rassemblement. «J’ai voulu poursuivre l’œuvre des Bernatchez en aménageant quelque chose de beau pour mon village», disait le jeune Bernatchez dans la dernière édition du journal GRAFFICI. Ce dernier a été inspiré par le travail de son défunt grand-père, qui a entretenu la patinoire pendant plus de vingt ans.

Les Bernatchez, coup sur coup!

En raison d’une implication bénévole remarquable, la patinoire de Marsoui a été nommée l’anneau de glace Germain Bernatchez. «Quand est venu le temps de choisir un nom, celui de Germain Bernatchez s’est présenté comme une évidence» a expliqué vendredi Anne Sohier, agente culturelle à Marsoui, devant la foule d’une soixantaine de personnes attroupée devant elle. Un panneau a été dévoilé pour l’occasion, décrivant combien le «maître sucrier, violoneux et passionné de hockey» s’est impliqué au fil des ans au sein de la communauté «pour les loisirs, les sports et la jeunesse.»

Puis, parmi les patineuses, la mairesse de Marsoui a pigé un nom pour désigner la Fée des Neiges 2012, une tradition marsoise par excellence. Le hasard a voulu que cette année, cet honneur revienne à Vicky Bernatchez, nulle autre que la sœur de Raphaël Bernatchez et petite-fille de Germain Bernatchez. Des feux d’artifice sont venus clôturer en beauté cette soirée.

Le samedi de 13 h à 16 h, d’autres activités avaient lieu dans le parc Alphonse-Couturier, dont notamment des olympiades d’hiver pour les enfants, de la glissade et du patinage, de la tire sur neige, un tirage de prix.

Le site, agrémenté de ronds de feux, de bancs et d’une cabane chauffée pour les patineurs et les passants, est ouvert aussi longtemps que le permettra Dame Nature.

1 commentaire

Gaston Couturier a écrit le 30 janvier 2012

Bravo a toutes vos initiatives qui mettent surement de la joie dans les yeux et le coeur de tous les Marsois...Bonne fin d'hiver.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.