Maison René-Lévesque : Patrimoine Gaspésie demande à Québec d’agir

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Patrimoine Gaspésie demande à Québec d’acheter la maison qui a vu grandir René Lévesque.

Patrimoine Gaspésie demande à Québec d’acheter la maison qui a vu grandir René Lévesque. Photo : Gracieuseté

L’organisme Patrimoine Gaspésie demande au gouvernement du Québec de se porter acquéreur de la maison qui a vu grandir René Lévesque à New Carlisle. 

Dans une lettre envoyée le 15 novembre dernier au ministre de la Culture et des Communications du Québec, Maka Kotto, le président de Patrimoine Gaspésie, Jean-Marie Fallu, écrit que «l’acquisition s’avère l’avenue à envisager afin de mener à terme et sans plus attendre la restauration de cette maison.»

L’organisme rappelle au ministre que malgré les efforts de la Fondation de la Maison René-Lévesque, «la maison qui a vu grandir René Lévesque à New Carlisle n’est toujours pas restaurée et accessible au public», alors que ce bien patrimonial est reconnu «monument historique» depuis le milieu des années 90.  

Selon son président, une action du gouvernement s’impose puisque le dossier de restauration de la maison «traîne en longueur» depuis 17 ans et qu’elle est dans un «état de conservation précaire et préoccupant».

Dans ces circonstances et à l’occasion du 25e anniversaire de l’ancien premier ministre, poursuit Patrimoine Gaspésie, «[…] une action imminente et extraordinaire […]» s’impose soit «l’acquisition de la maison par le gouvernement du Québec.» 

L’organisme de défense du patrimoine croit par ailleurs que l’ancienne maison de René Lévesque  doit «devenir le pivot du projet de mise en valeur de [son] héritage dans son village natal.» 

À lire aussi

Projet à la mémoire de René Lévesque : déblocage en vue

2 commentaires

Jean-Marc Landry a écrit le 24 novembre 2012

J'appuie sans réserve les démarches entreprises par le président de Patrimoine Gaspésie, Monsieur Jean-Marie Fallu afin que la maison où est né Monsieur Lévesque soit mise en valeur dans les meilleurs délais. Monsieur René Lévesque était, est et sera toujours un être d'exception qui mérite à lui seul un grand chapitre de l'histoire du Québec !

Albert Picard a écrit le 23 novembre 2012

C'est une occasion que la société ne peut se permettre de laisser passer. Pour construire le présent et l'avenir nous devons poser nos pierres sur les socles ou les murailles du passé. La maison René Levesque, peut importe notre allégeance politique, est une pierre de notre patrimoine historique, et de ce qui a, en partie, formé la société québécoise. Ne la laissons pas s'effriter. À nos plumes! Et écrivons à notre député Sylvain Roy pour qu'il agisse comme protecteur de notre identité. Je ne peux pas croire que les québécois cultivent une profonde incuriosité pour le Québec lui-même, dont l'histoire, la géographie et la vie politique paraissent un terrain de jeu trop petit pour s'y intéresser. Ce serait honteux.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.