Art, culture et loisirs

Louise Portal prépare son 6e roman

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Louise Portal prépare un sixième roman. Il sera le troisième dont l’histoire se déroule en Gaspésie.

Louise Portal prépare un sixième roman. Il sera le troisième dont l’histoire se déroule en Gaspésie. Photo : Johanne Fournier

L’écrivaine, comédienne et chanteuse, Louise Portal, prépare un autre roman dont l’histoire se déroulera à La Martre, dans le secteur de Cap-au-Renard.

Après ses romans «Cap-au-Renard» et «La promeneuse du Cap», Louise Portal s’affaire actuellement à l’écriture du livre «Les soeurs du Cap». «L’histoire se passe encore une fois dans le contexte de Cap-au-Renard, mais aussi tout le long de la côte gaspésienne, précise-t-elle. Elle raconte les aventures de deux sœurs en cavale.»

En mentionnant qu’il s’agit d’une fiction, l’auteure souligne que la vie lui fait parfois des clins d’œil. «Alors que je marchais sur la Promenade de la mer à Rimouski, deux jeunes sœurs sont arrivées tout à coup vers moi, se rappelle-t-elle. C’était mes deux personnages qui se révélaient à moi. Notre imaginaire, c’est notre réalité.»

L’œuvre en gestation représentera le sixième roman de Louise Portal, mais son douzième livre, puisqu’elle a aussi écrit des livres pour enfants, des recueils de chansons et des pièces de théâtre. La parution de ce roman est prévue au printemps 2013 et sera publié par les Éditions Hurtubise. «Mes livres font partie de l’héritage que je laisserai, dit-elle. Ils sont mes enfants mauves, ceux que j’ai eu le bonheur d’imaginer.»

L’artiste écrit autant à Montréal que de sa maison située en bord de falaise à Cap-au-Renard. «L’inspiration est la même, peu importe que je sois à Montréal ou à Cap-au-Renard», indique-t-elle.

Une saga

Son premier roman s’inscrivant dans la saga de Cap-au-Renard et intitulé du nom de cet ancien petit village de la Haute-Gaspésie redonne vie à une maison abandonnée qui suscite récits et légendes. Le conte met en lumière différents personnages, dont Jocelyn, Mélodie et Murielle. «Cap-au-Renard» est, en quelque sorte, une chronique villageoise où le vent et la mer sont omniprésents, pendant que rôde le renard.

La suite de «Cap-au-Renard» poursuit l’histoire de Murielle. Le tableau prend forme tant à Sainte-Anne-des-Monts que sur toute la côte allant jusqu’à Percé. On y retrouve encore une fois la mystérieuse Murielle qui, après les tragédies qu’elle a traversées, réussira à faire la paix au Château Lamontagne de Sainte-Anne-des-Monts, où a séjourné la célèbre poétesse Blanche Lamontagne. Dans ce livre, Louise Portal ne manque pas de décrire, avec magnificence, le paysage de la Haute-Gaspésie.

Son attachement à la Gaspésie

Louise Portal séjourne dans sa maison de Cap-au-Renard au moins quatre fois par année. «J’aime la nature forte et vibrante de la Gaspésie, souligne-t-elle. J’aime les Gaspésiens. Ce sont des gens vrais. À Cap-au-Renard, je me sens en famille. J’aime la vie communautaire de ce village. La Gaspésie, c’est mon pays d’adoption. En ayant une maison ici, mon mari et moi avons pris racine.»

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.