Politique

Loi sur les mines : des appuis de taille pour Patricia Chartier

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Patricia Chartier accompagnée d'un des 29 médecins, Louis Levasseur et de Richard Desjardins (vidéoconférence), qui appuient sa proposition d'accorder un droit de veto aux MRC.

Patricia Chartier accompagnée d'un des 29 médecins, Louis Levasseur et de Richard Desjardins (vidéoconférence), qui appuient sa proposition d'accorder un droit de veto aux MRC. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Le réalisateur du documentaire choc Trou story, Richard Desjardins, une trentaine de médecins gaspésiens et Kevin Parent joignent leur voix à Québec solidaire (QS) pour réclamer une refonte de la Loi sur les mines afin d'accorder un droit de veto aux MRC pour qu'elles puissent contrôler l’avenir de leur territoire.

Forte de ses appuis, la représentante de la formation de gauche à l’élection partielle dans Bonaventure, Patricia Chartier, a dévoilé les détails de cette proposition samedi au cours d’une conférence de presse à Carleton-sur-Mer.

Québec solidaire propose d’abolir l’article 246 de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme qui donne la préséance des droits miniers sur les droits des collectivités, une situation «inacceptable», selon Mme Chartier. «La loi actuelle entrave tout travail de concertation et tous les efforts des citoyens pour assurer le développement durable de leur territoire. C’est ridicule»,  a dénoncé la candidate solidaire.

Mme Chartier souhaite que les MRC et les municipalités obtiennent plus de pouvoir pour conserver le contrôle sur leur développement territorial. Elle s’engage auprès de ses électeurs à défendre cette vision «décentralisée» pour que la Gaspésie soit «maître chez elle».

Présent à la conférence de presse par vidéoconférence, Richard Desjardins a réitéré son appui à Québec solidaire en mentionnant qu’il était temps de «casser les reins» à la Loi sur les mines, qu’il estime «rétrograde».

Les médecins interpellent les candidats

Les 30 médecins ont invité les cinq autres candidats dans Bonaventure à s’engager à faire modifier la Loi sur les mines pour accorder un droit de veto aux MRC et aux municipalités.

Dans une lettre, ces derniers demandent aux aspirants députés de «garantir aux citoyens du comté que leur parti va effectuer les réformes qui donneront au monde municipal et à nos collectivités le pouvoir de protéger notre territoire.»

Tout comme Québec solidaire, le groupe de médecins souhaite que les citoyens aient plus de contrôle sur les décisions collectives afin d’empêcher tout projet dont l’impact serait néfaste sur la santé publique. «En ayant notre mot à dire, c’est la meilleure façon d’appliquer le principe de précaution», a mentionné le docteur Louis Levasseur.

L’auteur-compositeur-interprète, Kevin Parent, les appuie dans cette démarche.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.