Les services communautaires de la Haute-Gaspésie à l’avant-scène

Par ,
Les membres du comité organisateur de la TOCHG pour une deuxième année consécutive (de gauche à droite) : Kathia Michaud, Gabrielle Bücheler, Charlotte Pouliot et Nadia-France Lévesque.

Les membres du comité organisateur de la TOCHG pour une deuxième année consécutive (de gauche à droite) : Kathia Michaud, Gabrielle Bücheler, Charlotte Pouliot et Nadia-France Lévesque. Photo : TOCHG

La population est invitée aujourd’hui et demain à l’événement «Le village communautaire 2011 – Du monde à découvrir», organisé par la Table des organismes communautaires de la Haute-Gaspésie (TOCHG).

Durant ces deux jours de festivités, la salle des Chevaliers de Colomb de Sainte-Anne-des-Monts se transformera en village communautaire. Pour l’occasion, chacun des onze organismes participants aura érigé sa «maison», ouverte aux visiteurs de tous acabits.

Le but escompté : faire connaitre les services communautaires offerts en Haute-Gaspésie. «On forme l’une des régions les plus dynamiques au Québec dans le domaine, insiste Gabrielle Bücheler, travailleuse de milieu du secteur Est de la Haute-Gaspésie et l’une des quatre membres du comité organisateur. Il y a de quoi être fier», poursuit-elle les yeux brillants.

«Plutôt qu’un salon, on avait envie d’un événement à notre image, invitant et vivant, avec beaucoup d’action sur scène», explique Charlotte Pouliot, directrice du Carrefour-Ressources, aussi sur le comité organisateur.

La programmation sera variée, à la fois ludique et éducative : un rallye-recherche avec 200 $ en prix à gagner, des maquillages gratuits pour les enfants (samedi de 11h à 14h), des prestations musicales et de Gumboots, des ateliers de formation et bien plus encore. Des repas à bon prix seront aussi offerts sur place.

Des centaines de personnes sont  attendues à l’événement et des dizaines d’élus ont déjà confirmé leur présence.

Un service de navettes gratuites est prévu pour le samedi.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.