Affaires policières et juridiques

Les Serres Jardins-Nature en mode reconstruction

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
L’incendie a détruit un entrepôt et le bâtiment administratif des Serres Jardins-Nature, de New Richmond.

L’incendie a détruit un entrepôt et le bâtiment administratif des Serres Jardins-Nature, de New Richmond. Photo : Benoît Trépanier

NEW RICHMOND – Une semaine après l’incendie qui a détruit une partie de ses installations, la direction des Serres Jardins-Nature de New Richmond s’est retroussé les manches et a amorcé le processus de reconstruction.

L’incendie accidentel a détruit un entrepôt et les bureaux administratifs de l’entreprise du boulevard Perron Est. Des travaux de soudure étaient à l’origine du sinistre. Les dommages avaient été estimés sommairement à 2 millions de dollars.

« On est encore sous le choc. Mais on avance et on va de l’avant. Dès le lendemain, on avait un bureau administratif efficace. On travaille à démarrer la saison 2014 », indique le directeur général de l’entreprise, François Bouchard.

À la suite de l’incendie, la production de l’année en cours a été abandonnée : «  On a dû arrêter les approvisionnements auprès de nos clients. On a jugé que les tomates étaient impropres à la consommation. Il y avait trop de risques », souligne M. Bouchard.

Il souligne que dès les instants suivants le début de l’incendie, l’entreprise s’est mis en contact avec ses clients pour les informer de la situation. « On voulait les rassurer et s’assurer qu’on faisait partie de leurs plans d’avenir », souligne le directeur général.

Reconstruction

Des soumissions ont déjà été demandées pour refaire la structure des bâtiments endommagés ainsi que pour le système de gestion des opérations des serres.

« On travaille pour relancer la production afin d’effectuer nos premières livraisons en mars », indique M. Bouchard.

Une douzaine de personnes sont sans emploi pour quelques semaines à la suite du sinistre. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.