Affaires municipales et développement régional

Les municipalités invitées à hisser le drapeau gai

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Les maires des municipalités de la MRC d'Avignon sont invités à hisser le drapeau gai pour lutter contre l’homophobie.

Les maires des municipalités de la MRC d'Avignon sont invités à hisser le drapeau gai pour lutter contre l’homophobie. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Les municipalités des MRC d'Avignon et de Bonaventure sont invitées à hisser le drapeau gai pour lutter contre l'homophobie. 

La demande provient du Réseau des alliés des communautés gaies et lesbiennes, une initiative de l'Agence de la santé et des services sociaux de la Gaspésie-les-Îles. Ce regroupement a recensé une centaine d'intervenants de divers milieux, dont la santé, « sensibilisés » aux réalités vécues par les gais et lesbiennes de la région. L'idée est de rendre disponibles des ressources pour soutenir ceux et celles qui ont besoin d'aide et d'écoute.

 

Appuyé par l'Association LGBT Baie-des-Chaleurs, le Réseau des alliés demande à chaque conseil municipal des deux MRC d'adopter une résolution proclamant le 17 mai Journée internationale contre l'homophobie et de hisser le drapeau gai pour l'occasion. « Si les municipalités font de telles actions, elles vont clairement envoyer un message d'inclusion, dire aux gais et lesbiennes qu'ils et qu'elles peuvent vivre bien en Gaspésie, qu'il n'y a pas de problème. Je pense, qu'en 2014, nous sommes rendus là », explique Luc Potvin, responsable du dossier au CSSS Baie-des-Chaleurs.

 

L'adoption d'une résolution et hisser le drapeau arc-en-ciel aidera-t-il réellement à lutter contre l'homophobie? « C'est un geste symbolique », reconnaît Brian Carey, le coordonnateur de l'Association. « Mais ça amène une discussion, une réflexion. Si les municipalités déclarent publiquement qu'elles sont non seulement tolérantes, mais inclusives, ce serait superbe, ce serait un pas dans la bonne direction », poursuit-il.

 

Les deux intervenants ont présenté leur demande lors du dernier conseil de la MRC d'Avignon. Certains maires se sont montrés intéressés au projet en demandant où ils pouvaient se procurer le drapeau.

 

D'autres ont fait part de leur réticence, notamment le maire de Carleton-sur-Mer, Denis Henry. L'élu a souligné à grand trait qu'il était ouvert à lutter contre l'homophobie, mais a questionné l'idée de hisser le drapeau pour le faire. Ce dernier se questionne sur la pertinence pour les municipalités de se positionner chaque fois qu'un groupe qui défend une cause leur demande de le faire.

 

Dans la région, en marge des Jeux Olympiques de Sotchi, les municipalités de Chandler et de Gaspé ont hissé le drapeau arc-en-ciel pour contester la loi russe qui interdit la « propagande homosexuelle ». 

1 commentaire

Romain a écrit le 13 mai 2014

Très belle initiative espérons qu'elle en encourage d'autres !

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.