Développement économique et exportation

Les magasins Hart se protègent contre la faillite

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Les quatre magasins Hart de la Gaspésie demeurent ouverts. Leur fermeture éventuelle ferait perdre une vingtaine d’emplois permanents et presque autant d'emplois temporaires dans la région.

Les quatre magasins Hart de la Gaspésie demeurent ouverts. Leur fermeture éventuelle ferait perdre une vingtaine d’emplois permanents et presque autant d'emplois temporaires dans la région. Photo : Johanne Fournier

Après une baisse de 15,1% de son volume d’affaires au premier trimestre de cette année, la bannière Hart, qui possède quatre magasins en Gaspésie, s’est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers.

Pour l’instant, la compagnie basée à Laval assure que ses 92 magasins demeureront ouverts, y compris ceux de Chandler, Gaspé, Paspébiac et Sainte-Anne-des-Monts. Hart compte une vingtaine de salariés permanents en Gaspésie et presque autant d’employés temporaires, qui sont surtout engagés pendant la période des Fêtes. La compagnie compte près de 1 500 employés dans l’ensemble de ses magasins et à son siège social.

Conséquences pour la Gaspésie

Même si les modalités et conditions du plan de restructuration qu’elle prévoit déposer avant le 29 septembre ne sont pas encore déterminées, la chaîne envisagerait de fermer ses douze commerces les moins rentables. Il a été impossible de savoir si ceux de la Gaspésie étaient visés.

«C’est un chiffre très général qui a été avancé, explique le porte-parole de la compagnie, Rick Leckner. Nos experts vont faire une analyse et rien ne dit qu’on va fermer les magasins d’une région ou d’une autre. Pour l’instant, tous les magasins restent ouverts et on continue à mettre le même focus sur le service à la clientèle.»

Outre les pertes d’emplois occasionnées par l’éventualité d’une fermeture d’un ou de certains magasins Hart de la Gaspésie, ce serait aussi, pour certaines collectivités, la disparition du seul magasin à rayons installé sur leur territoire.

L’ordonnance du tribunal permet à Hart d’emprunter 20 millions $ de son actuel créancier, Wells Fargo Capital Finance Corporation Canada. Ce financement assurera le paiement de ses fournisseurs et lui permettra de verser les salaires de tous ses employés.

1 commentaire

Carine a écrit le 24 avril 2013

Pour ne pas se déclarer à la faillite, est-ce qu'ils ont utilisé un conseiller en insolvabilité? Je veux que els magasins Hart soient toujours là, je les rendre visite souvent!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.