Développement économique et exportation

Les Habitations Mont-Carleton finalistes d’un concours national en entrepreneuriat

Par Karyne Boudreau, journaliste, graffici.ca
De gauche à droite : M. Jean Leblanc du CLE, MM. Michael Harrison, Éric Harrison, André Mercier et Daniel Bouchard d’Habitation Mont-Carleton.

De gauche à droite : M. Jean Leblanc du CLE, MM. Michael Harrison, Éric Harrison, André Mercier et Daniel Bouchard d’Habitation Mont-Carleton. Photo : Gracieuseté Chambre de commerce Baie-des-Chaleurs

Une entreprise de la Baie-des-Chaleurs, Les Habitations Mont-Carleton (HMC), est finaliste aux Mercuriades 2014, un concours québécois du domaine des affaires, du commerce et de l’entrepreneuriat.

La Fédération des chambres de commerce du Québec dévoilait le 10 mars dernier les 27 entreprises finalistes à travers le Québec. "Finaliste dans la catégorie Innovation Investissement Québec, HMC se distingue par son dynamisme et son désir de se surpasser. L’envergure de ses projets et la qualité de ses produits expliquent sa nomination aux Mercuriades 2014", souligne le communiqué annonçant la nomination d'HMC aux Mercuriades.

Dans ce communiqué, la Chambre de commerce Baie-des-Chaleurs a d'ailleurs tenu à féliciter l’entreprise de Carleton-sur-Mer pour sa nomination et « pour la vision, l’engagement et la créativité qu’elle a démontrés. »

Les Habitations Mont-Carleton témoignent de l’excellence des entreprises de chez nous et représentent un modèle inspirant pour notre relève entrepreneuriale. Cette entreprise et ses gestionnaires jouent un rôle clé dans le développement économique de notre région et du Québec », affirme Maurice Quesnel, directeur général de la Chambre de commerce Baie-des-Chaleurs.

Les gagnants des Mercuriades 2014 seront connus lors d’une soirée de gala qui aura lieu le 30 avril au Palais des congrès de Montréal.

1 commentaire

martine huard a écrit le 3 avril 2014

suite à mon expérience avec les hmc , j'ai beaucoup de déception et à chaque fois que j'ai l'opportunité de faire valoir mon expérience je m'en fais un devoir d'en aviser mon entourage . Si c'était à refaire je ferais probablement affaire avec une autre compagnie , exemple Profab. Je me suis monté un dossier avec tous les défauts de ma maison que j'ai fait réparer à mes frais car je ne veux plus faire affaire avec eux , ils s'en réjouissent sûrement

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.