Art, culture et loisirs, Développement économique et exportation

Les gens d’affaires invités à investir dans les arts

Par ,
Jean-François Racine et Antoine Deraîche dans le lieu d’exposition du 5e symposium de peinture de Port-Daniel-Gascons.

Jean-François Racine et Antoine Deraîche dans le lieu d’exposition du 5e symposium de peinture de Port-Daniel-Gascons. Photo : Ariane Aubert Bonn

PORT-DANIEL-GASCONS – Les gens d’affaires de la région ont été invités à investir dans les arts afin de rehausser leur image corporative. 

À l’occasion du 15e Week-end des Arts et du 5e Symposium de peinture de Port-Daniel-Gascons, les membres des chambres de commerce du Rocher-Percé et de la Baie-des-Chaleurs ont été invités à investir dans la culture.

Selon le responsable des communications de l’évènement, Antoine Deraîche, les partenaires financiers sont déjà au rendez-vous. « Cette année, seulement par les partenaires privés, on a réussi à récolter 10 000 $ en commanditaires, ce qui nous a permis d’assurer une promotion télévisée pour l’événement », dit-il. 
Message reçu positivement

Lors d’un vin d’honneur, les directeurs des chambres de commerce du Rocher-Percé et de la Baie-des-Chaleurs ont reçu positivement cet encouragement à investir dans la culture : « Ils ont compris, lors de cette première approche, que de mailler les affaires avec les arts et la culture permet de rehausser son image corporative. De plus, leur entreprise se trouve embellie, ce qui favorise le sentiment d’appartenance », affirme M. Deraîche.

Investir dans la culture

Pour sa part, l’artiste visuel Jean-François Racine salue l’initiative du village de Petite-Vallée d’avoir choisi la chanson comme créneau. « Grâce à l’investissement de la communauté dans le domaine, on parle d’eux dans toute la province », dit-il. Il ajoute qu’il existe quatre raisons d’investir dans les arts et la culture : « Tout d’abord, c’est un levier économique : on attire des gens. Ensuite, c’est un générateur de qualité de vie. De plus, cela contribue à alimenter une visibilité de la Gaspésie. On vient peindre la Gaspésie et ces tableaux se retrouvent dans toute la province. Finalement, ça fait vivre les créateurs. »

Le Week-end des arts a réuni 13 artisans et le Symposium de peinture a rassemblé 22 artistes professionnels en 2013, à l’église de Port-Daniel. 

3 commentaires

Antoine Deraiche a écrit le 11 septembre 2013

À Paul padupe, je peux comprendre votre indignation, mais vous avez choisi la mauvaise plate-forme pour faire valoir vos idées. Je demande à la rédaction de retirer votre propos.

Antoine Deraiche a écrit le 11 septembre 2013

À Paul padupe, je peux comprendre votre indignation, mais vous avez choisi la mauvaise plate-forme pour faire valoir vos idées. Je demande à la rédaction de retirer votre propos.

paul padupe a écrit le 10 septembre 2013

Faire attention à ceusse qui veulent investir dans les arts, moi, si j'étais vous je m'assurerais qu'il n'y ait aucune obstruction de la part de Michel Goudreau ou bien Bilbo Cyr avec leur principe anti-tout, ils peuvent vérifier vos pots de guache ou bien demander un bape pour éliminer votre eau de dillution. ATTENTION !!!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.