Les Gaspésiens marchent en soutien à Mégantic

Par ,
Les marcheurs ont emprunté la voie ferrée pour débuter leur marche, geste symbolique rappelant que la tragédie de Lac-Mégantic s’est déroulée à la suite d’un accident de train.

Les marcheurs ont emprunté la voie ferrée pour débuter leur marche, geste symbolique rappelant que la tragédie de Lac-Mégantic s’est déroulée à la suite d’un accident de train. Photo : Ariane Aubert Bonn

CHANDLER – Une centaine de personnes ont marché aux chandelles à Chandler, vendredi dernier, en soutien à la population de Lac-Mégantic.

Les marcheurs se sont réunis au parc du Souvenir. Ils ont entamé leur parcours sur la voie ferrée jusqu’à la gare afin de commémorer le tragique événement ferroviaire survenu dans la petite localité estrienne. Puis, ils ont emprunté la rue de la Plage et la passerelle jusqu’au Bourg de Pabos. Ils ont pris un temps d’arrêt pour rappeler les faits survenus et se recueillir avant de prendre le chemin du retour.

Organisation spontanée

C’est en écoutant les nouvelles, mercredi dernier, que le maire de Port-Daniel-Gascons, Maurice Anglehart, a pris l’initiative de l’organisation de la marche de solidarité. « J’ai vu que plusieurs municipalités voisines de Lac-Mégantic allaient le faire. Je me suis dit pourquoi pas nous !» Il a fait sa promotion par les réseaux sociaux et il a rassemblé une centaine de personnes en moins de 48 heures.

Fonds

Un des objectifs de ce rassemblement était la collecte de fonds pour la Croix-Rouge, lesquels seront versés à la communauté de Lac-Mégantic. La représentante locale de l’organisme, Julie Grenier, a tenu à exprimer sa reconnaissance envers ceux qui ont eu l’initiative de poser le geste.

Les pompiers impliqués

Une cohorte de pompiers de la MRC du Rocher-Percé devait quitter la Gaspésie cette fin de semaine afin d’aller prêter main forte aux équipes qui travaillent toujours sur les lieux. « On récolte des noms et plusieurs d’entre nous vont quitter », a affirmé le responsable du service des incendies de Chandler, Bobby Bastien.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.