Art, culture et loisirs

Les femmes à l’honneur à Sainte-Anne-des-Monts

Par ,

Les deux représentations de la 11e édition du Show de Femmes ont fait salle comble à la Maison de la Culture de Sainte-Anne-des-Monts le samedi 3 mars dernier.

Cet événement, organisé par le Centre Louise-Amélie, se veut une façon de souligner la Journée internationale des femmes du 8 mars. «C’est un moyen pour nous de rappeler les luttes féministes, mais aussi l’existence de notre ressource en violence conjugale dans la région, en approchant la population d’une manière originale», explique Monic Caron, directrice générale du Centre Louise-Amélie, une maison d’aide et d’hébergement pour femmes violentées.

«En 2001, alors que se tenait la toute première édition, nous étions loin de nous imaginer que le show battrait encore son plein 11 ans plus tard!», commente celle qui livrait ce jour-là un monologue sur le bonheur d’Yvon Deschamps, allant jusqu’à revêtir ses apparats : perruque blanche et veston noir pour l’occasion.

De la diversité avant tout

En scène, il y avait que des filles et des femmes ; devant elles, un public mixte. Cette année, 26 femmes se sont succédé pendant 2h30 pour présenter une vingtaine de numéros de chant, de danse, d’humour, un monologue ou une lecture. Pendant les changements de décor, des blagues étaient portées à l’écran ou diffusées en audio, de quoi distraire joyeusement le public.

Parmi les moments forts du spectacle : la prestation de la troupe Les pieds de biche, alliant gumboots et flamenco (voir vidéo); le numéro de baladi de Jacynthe, dont les bras drapés lui donnaient des airs de papillon voletant dans la lumière (voir vidéo); le sketch «Henri et Simon» interprété par Isabelle et Johanne, hilarantes dans ce monologue déjanté de Mike Ward et Patrick Groulx. Avec «Baby I love you» et «Break it to me gently», la chanteuse Micheline en a surpris plus d’un, avec un professionnalisme digne des grandes soirées blues.

Des prix de présences ont aussi été tirés parmi le public : deux toiles réalisées en direct par des artistes-peintres de la région. Devant un tel engouement, la douzième édition est déjà attendue de pied ferme.


Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.