Tourisme

Les croisiéristes internationaux pourront débarquer à Coin-du-Banc

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Un débarcadère pour un train touristique pourrait voir le jour à la plage de Coin-du-Banc, près de Percé, dès l’an prochain

Un débarcadère pour un train touristique pourrait voir le jour à la plage de Coin-du-Banc, près de Percé, dès l’an prochain Photo : Thierry Haroun

Un débarcadère et un vaste aménagement paysager afin d’accueillir les croisiéristes à la plage de Coin-du-Banc, située à 10 minutes du village de Percé, pourrait voir le jour dès l’été prochain.

Ce projet qui est un partenariat entre Escale Gaspésie, la Ville de Percé et le Société du chemin de fer de la Gaspésie est dans les cartons depuis plus d’un an.

Cette initiative s’inscrit dans les priorités d’Escale Gaspésie afin de rehausser l’offre gaspésienne des croisières internationales, un secteur d’activité qui profite d’une forte croissance depuis plusieurs années.

Afin de mener ce projet à bon port, la Ville de Percé vient de soumettre une demande financière auprès des paliers gouvernementaux (fédéral et provincial) de 128 000 $ sur un coût total évalué à 140 000$. «On devrait recevoir des nouvelles positives incessamment. Les pourparlers sont assez avancés», déclare le maire, Bruno Cloutier.

Les objectifs

De son côté, le porte-parole d’Escale Gaspésie, Stéphane Sainte-Croix, précise que ce projet «a pour objectif de mettre en place un débarcadère pour la clientèle du train touristique [qui voyagera les croisiéristes de Gaspé à Chandler]. Il y aura aussi un stationnement pour les autobus afin de desservir les touristes à destination de Percé.»

À cela s’ajoutera un aménagement paysager, une piste cyclable et une promenade. «On veut également à terme mettre en valeur le secteur du barachois.»

Quant à l’échéancier, il estime que le tout sera complété à l’automne prochain et idéalement «au début de l’été prochain. L’idée, c’est de faire de Coin-du-Banc un point de chute agréable et sécuritaire pour la clientèle.»

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.