Les caribous du parc de la Gaspésie encore en danger

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
En déclin depuis plusieurs années, la harde de caribous du parc de la Gaspésie est en danger.

En déclin depuis plusieurs années, la harde de caribous du parc de la Gaspésie est en danger. Photo : Johanne Fournier

Le troupeau de caribous qui habite le parc national de la Gaspésie est menacé. C’est le cri d’alarme que lance, encore une fois, Nature Québec.

Selon l’organisme, la population du caribou montagnard ne compterait maintenant plus qu’une centaine de têtes. «Sa situation est critique», lance le directeur général de Nature Québec, Christian Simard.

Recommandation

Nature Québec indique que le caribou est une espèce très sensible aux perturbations humaines, notamment aux activités forestières. Les forêts matures sont essentielles à son habitat. Par conséquent, non seulement les coupes forestières suppriment et fragmentent le milieu naturel du caribou, mais elles ouvrent également son territoire aux prédateurs.

Comme solution, Nature Québec recommande la création d’aires protégées. «Pour améliorer la situation du caribou, il est nécessaire de préserver des forêts intactes, avec peu de dérangements par l’homme, soutient la coresponsable de la commission Aires protégées de Nature Québec, Mélanie Desrochers. Il faut assurer une plus grande protection de l’habitat du caribou. De nouvelles aires protégées doivent être créées autour du parc de la Gaspésie.»

Mme Desrochers rappelle que les caribous sont liés à la survie, à l’histoire et à la culture de tous les peuples nordiques.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.