Éducation

Les bibliothèques scolaires gaspésiennes se portent bien

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
La transmission du goût de la lecture chez les jeunes est au coeur des priorités des commissions scolaires de la région.

La transmission du goût de la lecture chez les jeunes est au coeur des priorités des commissions scolaires de la région. Photo : Thierry Haroun

PERCÉ – Les bibliothèques scolaires des commissions scolaires du sud et de la pointe de la Gaspésie se portent bien, selon les responsables de ces lieux qui sont au coeur de la réussite scolaire.

À la lumière des propos tenus par le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, selon qui les bibliothèques scolaires sont assez garnies et qu’il ne voyait aucun problème à ce que les commissions scolaires coupent dans l’achat de livres, nous avons tenté de voir comment nos bibliothèques scolaires se portaient. Et les commentaires recueillis sont positifs. À la commission scolaire des Chics-Chocs, les 23 établissements d'enseignement détiennent tous, sans exception, une bibliothèque. Le budget annuel tourne aux alentours de 50 000 $, lequel évolue selon le nombre d'élèves de la commission scolaire, confirme la directrice des services éducatifs aux jeunes, Line Miville. « Les bibliothèques doivent se renouveler constamment afin d'exposer nos élèves aux nouveautés et à la variété ».

Elle affirme par ailleurs que le réseau de livres au sein de son établissement « se porte bien et je pense que les élèves trouvent satisfaction à leur attente. Si Mme Miville refuse de commenter les propos du ministre, elle admet toutefois que toute cette affaire qui a résonné pendant des semaines sur la place publique a eu l'avantage de “parler de l'importance de la lecture chez les jeunes”.

Le goût de la lecture

Du côté de la commission scolaire René-Lévesque, des 29 établissements d'enseignement, cinq n'ont pas de bibliothèques scolaires. Par contre, il y a des coins de lecture dans la plupart des classes où des livres son accessibles, assure la coordonnatrice à l'enseignement aux services éducatifs auprès de jeunes, France Bujold. Le budget annuel est de 80 000 $. “Nos bibliothèques scolaires se portent bien. Il est certain qu'on peut toujours en acquérir d'autres”, note-t-elle, en précisant toutefois que ce n'est pas tant le nombre de livres disponibles qui importe le plus que la transmission du goût de la lecture aux jeunes. “On peut avoir la plus belle bibliothèque au monde, mais si elle n'est pas fréquentée, ça demeure juste une belle bibliothèque”.

2 commentaires

solitaire free cell a écrit le 23 août 2017

solitaire freecell is one of most famous and classic solitaire game. You can play this game online on your computer without downloading

maitre a écrit le 25 juillet 2017

Tel/whatsapp: +229 61 82 42 84 Grand féticheur SORCIER dit PAPA DJAKPATA Voyant féticheur VODOUNON donneur de portefeuille Magique d'argent peut intervenir dans les domaines suivants :Jeune étudiants diplômé homme d'affaire femme vous qui avez besoin d'argent pour réaliser des projet et réaliser vos rêve plus de soucis pour avoir de l'argent contactez votre Marabout sorcier féticheur PAPA VODOUN pour vos portefeuille Magique valise d'argent . Portefeuille Magique pour vos affaire qui donne 20.000€ par semaine . Portefeuille mystique magique qui donne 50.000 € $ par jour et mois pendant 1 ans Portefeuille Magique qui vomis de l'or et de l'argent par jour 10.000€$ par jours 2 ans VALISE MYSTIQUE MULTIPLICATEUR DE BILLET DE BANQUE QUI DONNE 200.000€ PAR JOURS PAR MOIS VALISE MAGIQUE MYSTIQUE QUI DONNE 500.000€ PAR MOIS PAR JOURS POUR HOMME D'AFFAIRE POLITIQUE VALISE MAGIQUE DE BANQUE MULTIPLICATEUR DE BILLET DE BANQUE DES EUROS € DOLLARS PAR JOURS STATUETTE QUI VOMIS DE L'OR ET DE L'ARGENT voici mes contacte Tel/whatsapp: +229 61 82 42 84 tel/viber:+229 61 82 42 84 tel: +229 61 82 42 84 Email: maitredjakpata@gmail.com Email:hebiossomaitre@gmail.com site web :https://maitredjakpata.wixsite.com/retour-affectif

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.