Les Annemontois croient peu à l’enrichissement culturel de l’immigration

Par ,
Le préfet de la MRC de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, se montre optimiste quant à la capacité des Gaspésiens à accueillir chaleureusement les immigrants.

Le préfet de la MRC de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, se montre optimiste quant à la capacité des Gaspésiens à accueillir chaleureusement les immigrants. Photo : Johanne Fournier

C’est ce que dévoilait au début du mois une vaste enquête titrée «Découvrez le vrai visage du Québec», réalisée par Hebdos Québec et Léger Marketing et menée auprès de 29 000 Québécois de 150 différentes localités.

Le but de cette enquête était de dresser un portrait de la tolérance des Québécois, notamment à l’égard des immigrants. Est-ce que l’arrivée d’immigrants constitue un enrichissement pour la culture québécoise? À cette question, ce sont les Annemontois qui se sont montrés les moins enthousiastes en province, avec 18%.

La marge d’erreur de cette enquête est de 0,58 % à l’échelle de la province, 19 fois sur 20, et de 6,9 % à l’échelle locale, également 19 fois sur 20.

Pour Allen Cormier, préfet de la MRC de la Haute-Gaspésie, il ne fait nul doute que les nouveaux arrivants et les immigrants constituent un «apport exceptionnel et considérable.»

«Ces gens venus d’ailleurs amènent une culture, un dynamisme, d’autres façons de faire, même de nouvelles recettes!, lance-t-il d’un ton blagueur. Ils permettent de redynamiser l’économie et la santé, tout en freinant le déclin démographique.»

Le préfet se dit tout de même conscient du travail à faire pour «changer les perceptions» et «favoriser les rapprochements». De fait, il énonce plusieurs initiatives : la nomination prochaine d’un coordonnateur responsable d’accueillir les nouveaux arrivants et de sensibiliser la population ainsi que la tenue d’un dîner des Fêtes entre le Club des 50 ans et plus et des immigrants de Sainte-Anne-des-Monts.

Bien que l’arrivée seule d’un coordonnateur ne puisse pas changer la donne, il estime qu’il s’agit néanmoins d’un pas dans la bonne direction. «On veut mobiliser les divers organismes et la population pour que les personnes immigrantes se sentent accueillies, et disent rapidement : on est aussi des Gaspésiens !»

En 2006, la Haute-Gaspésie accueillait 65 nouveaux arrivants, selon Statistique Canada. En Gaspésie, les immigrants proviennent principalement des États-Unis, de la Belgique, de la Chine et de la France. Sur son territoire, se trouvent notamment des personnes nées au Cameroun, à l’Île Maurice, en Allemagne, à l’Île de la Réunion, en Colombie, en Haïti et en Iran.

 

1 commentaire

Marie-Josée Richard a écrit le 1 novembre 2011

Bonjour, Si vous êtes intéressés à consulter d'autres sources concernant cet article, voici: http://www.vraivisagequebec.com/ http://www.newswire.ca/fr/story/855911/-decouvrez-le-vrai-visage-du-quebec-volet-culture-et-tolerance http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2011/10/20111010-000108.html Et continuez à lire GRAFFICI.CA! MJR

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.