Développement économique et exportation

Junex vend ses parts dans le projet Haldimand

Par Geneviève Gélinas, journaliste, graffici.ca
Le projet Haldimand, un territoire de 9 kilomètres carrés où se trouvent les puits Haldimand n°1 et Haldimand n°2, sont désormais sous le contrôle de Pétrolia et de Québénergie.

Le projet Haldimand, un territoire de 9 kilomètres carrés où se trouvent les puits Haldimand n°1 et Haldimand n°2, sont désormais sous le contrôle de Pétrolia et de Québénergie. Photo : Pierre Houle, de Pétrolia

Junex vend sa participation de 36 % dans le projet Haldimand à Pétrolia et Québénergie, pour 3,1 millions $.

Pétrolia et Québénergie détiennent désormais chacune 50 % des intérêts sur le territoire de 9 kilomètres carrés où se trouvent les puits Haldimand n°1 et Haldimand n°2, à Gaspé.

Junex souhaite se concentrer sur la recherche d’hydrocarbures à l’Île d’Anticosti et sur sa propriété de Galt, à vingt kilomètres à l’ouest de Gaspé, justifie le chef de la direction, Jean-Yves Lavoie. «On estime que le potentiel pétrolier est plus favorable à Galt, et comme on est à l’extérieur de la ville, c’est plus facile au plan de l’acceptabilité sociale.»

Projets de forages

Junex a d’ailleurs obtenu un permis pour forer un cinquième puits à Galt. Le forage de 1800 à 2000 mètres de profondeur sera réalisé ce printemps, à 2,5 kilomètres à l’ouest des puits existants.

Par voie de communiqué, Pétrolia et Québénergie se sont dites «très satisfaites du dénouement du dossier, compte tenu du potentiel pétrolier de Haldimand». Les deux firmes ont aussi obtenu un permis pour forer un troisième puits à Haldimand, dès qu’un équipement adéquat sera disponible. Il s’agira d’un forage horizontal.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.