Sport

Jeux du Québec : difficile finale régionale de vélo de montagne

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Malgré le mauvais temps, une quinzaine de participants ont tenté de mériter une des sept places disponibles pour la finale de vélo de montagne, à Longueuil, en août.

Malgré le mauvais temps, une quinzaine de participants ont tenté de mériter une des sept places disponibles pour la finale de vélo de montagne, à Longueuil, en août. Photo : Gracieuseté

GASPÉ — Les restes de l'ouragan Arthur de samedi n'ont pas freiné la quinzaine de jeunes courageux qui ont tenté de se qualifier à la finale des Jeux du Québec en vélo de montagne, en août, à Longueuil.

La compétition, qui s'est déroulée au mont Béchervaise, à Gaspé, s'est faite dans des conditions difficiles : « C'était probablement les pires conditions qu'on ne verra jamais à Béchervaise. C'était de la forte pluie. Dans les nouvelles sections préparées pour la compétition, c'était difficile. Les jeunes ont travaillé fort pour mériter leur place », indique l'un des organisateurs de la compétition, Jean-François Tapp.

Les compétiteurs, oeuvrant dans les quatre catégories au programme, provenaient de Rimouski, Matane, de la Baie-des-Chaleurs, Chandler et Gaspé.

Simon Roussy de Chandler, Paul Fugère de Carleton. Émile Bujold de Rimouski et Gabriella Carpinteri de Matane en catégorie minime et Pierre-Luc Fournier de Rimouski, Dave Scott de Gaspé et Gabriel Cloutier de Gaspé dans la catégorie Ccdet se sont qualifiés pour la finale provinciale.

Difficile de savoir s'il y a des espoirs de médailles parmi ces jeunes : « Difficile de s'avancer. Il y a plein de bons athlètes partout au Québec. Pour l'Est-du-Québec, c'est la plus grosse délégation en vélo de montagne depuis des lunes », illustre M. Tapp.

Pas de déception

Les organisateurs espéraient quelque 70 jeunes pour cette finale, mais Dame nature en a décidé autrement.

« Je ne peux pas parler de déception avec la température qu'il faisait. On a travaillé avec les jeunes les plus motivés », souligne M. Tapp.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.