Politique

Jean-Marc Landry sera candidat de la CAQ dans Bonaventure

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le chef de la CAQ, François Legault, pourra compter sur un candidat de la région, Jean-Marc Landry (sur la photo) pour représenter son parti lors de la prochaine campagne électorale.

Le chef de la CAQ, François Legault, pourra compter sur un candidat de la région, Jean-Marc Landry (sur la photo) pour représenter son parti lors de la prochaine campagne électorale. Photo : Gracieuseté

L’enseignant au Cégep de la Gaspésie et des Îles, Jean-Marc Landry, a confirmé qu’il défendra les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Bonaventure lors de la prochaine campagne électorale.

Le chef de la jeune formation politique, François Legault, a annoncé lundi la candidature de M. Landry, qui avait déjà annoncé à la fin du mois de mars son intérêt à se porter candidat pour la CAQ.

L’enseignant a d’ailleurs représenté la circonscription de Bonaventure lors du congrès du parti qui s’est tenu les 20 et 21 avril dernier à Victoriaville.

Selon lui, la CAQ est le seul parti qui propose un «véritable plan de relance» pour le Québec en mettant de côté le débat constitutionnel afin de provoquer des «changements significatifs».

Il estime que les citoyens de Bonaventure seront intéressés par les propositions du nouveau parti. «Je suis extrêmement optimiste. J’adhère à ce parti parce que le Québec doit se relever. Je me donne la mission de porter cette idée dans Bonaventure», déclare celui qui enseigne l'administration au campus de Carleton-sur-Mer depuis vingt ans.

M. Landry ajoute que s’il a décidé de se lancer avec la troupe à M. Legault, c’est parce qu’il considère que son parti est sensible au développement économique des régions. «On propose notamment de mieux outiller les CLD afin d’encourager le développement des régions, comme la Gaspésie. Je sens réellement une volonté pour le développement régional au sein de la CAQ», soutient-il.

L’enseignant précise par ailleurs avoir été séduit par l’idée d’abolir les commissions scolaires. «L’objectif est de diriger les ressources au bénéfice des étudiants, d’arrêter d’investir dans les structures pour mieux servir la population», dit-il ajoutant que certains sacrifices seront à faire. «On ne fera pas de cachette, certains changements devront être significatifs.»

Le nouveau candidat a préféré ne pas s’avancer au sujet des thèmes qu’il souhaite prioriser au cours de la prochaine campagne électorale. Il dit être impatient d’aller à la rencontrer des électeurs et de confronter ses idées avec ses adversaires politiques.

8 commentaires

Dji a écrit le 9 mai 2012

Merci Mario de me donner raison! Il faut être vraiment soit sans opinion ou dépourvu d'argument contraire pour détourner un débat ou le sujet d'une conversation.Je ne vois pas en quoi mon constat se résume à du chialage à moins que tu l'interprete comme étant un ras-le-bol des politiques néolibérals des vieux partis y compris le nouveau vieux la caq.Contrairement à M. Landry qui semble devoir suivre une ligne de parti en ne voulant pas s'avancer sur les thèmes qu'il veut prioriser pour le citer ,moi j'ai le courage de mes opinionsSi les gens m'appel tous Dji, je ne crois pas qu'il me masque le visage mais qu'ils m'interpellent mais pour toi le courageux qui tremble devant un simple surrnom ,je ne succomberai pas à tes railleries alors pour cette fois-ci je signerai Dji.

Mario Lapointe a écrit le 8 mai 2012

@DJ : C'est bien que tu ailles des opinions, mais je trouve déplorable que tu n'as le courage de les exprimer publiquement en rendant ton nom public. C'est beau chialer quand on a le visage caché.

Dji a écrit le 8 mai 2012

Bien d'accord avec toi Dansletrouble pour dire que dans Bonaventure ça vote par analphabétisme politique et leur dire que le comté est de tradition libéral s'est bien assé pour les faires voter libéral au yab l'esprit critique et même si je suis daccord avec Drew pour dire que les syndicat en mène un peu trop large je ne crois pas qu'il vaille la peine de continuer à tourner a droite.Sauf sur les feux rouge bien-sûr, lesquels en passant sommes la seul région au Kébec avec tant d'interdiction de virage a droite(une vrai commandite pour M. Pancarte) et l'abitibi elle, la gauche du Kébec a toujours eu se droit bien avant sa légalisation

Dji a écrit le 8 mai 2012

J'oserais dire que tant qu'il y aura la CAQ,le P.Q et les corrompus libéraux sur les bulletins de votes l'économie sera mal-fichu car l'économie pour eux n'est rien d'autre que l'économie des ti-n'amis,très loin de la rentabilité social,on trouve cette rentabilité loin,loin,loin d'ici. S'attaquer à tout ce qui bouge ne fait pas plus avancer les choses mais je suis bien d'accord pour réduire la taille de l'état qui limite toujours un peu plus les initiatives et libertés individuel au profit des trop grande libertés économique. Tout ne doit pas se marchander,tout ne doit pas être une affaire de mégalomanie pour être un succès.

drew a écrit le 8 mai 2012

Malheureusement je crois que tant que le PQ sera sur les bulletins de vote la situation va stagner comme elle le fait si bien depuis plus de 30 ans. La CAQ ne guérira certainement pas le cancer qui s'est emparé de la politique provinciale. Mais avoir la volonté de s'attaquer au monstres sacrés (syndicats, fonctionnaires etc) juste pour ça ils ont mon vote.

dji a écrit le 8 mai 2012

Cher Drew, mon commentaire va de le même sens que le tien,c'est à dire que je suis pour un réel changement sauf que la caq n'est pas le changement. On ne fait pas un nouveau ou jeune parti avec de vieille idée ou de vieille manière de faire de la politique.Un parti formé de politicien issu des vieux partis ne fait rien de neuf ça reste vieux.On le connait leur positionnement,ce n'est pas à eu d'incarner le changement.Oui il faut investir je suis tout à fait d'accord mais on a vu par le passé spécialement en Gaspésie le gaspillage d'argent et se sont des politiciens de cet acabit qui se retrouve dans la caq alors si on ne désire plus faire du surplace ici réaménageons l'économie autrement.Si pour toi la foresterie va bien ,que l'éolien profite aux communautés,que les exploitation gazieres seront feront sainement aux profit de tous alors moi aussi j'en veux des lunettes roses.

Drew a écrit le 7 mai 2012

Dji c’est vraiment n'importe quoi ton commentaire. Sortir l'épouvantail du changement encore une fois c'est la preuve qu'on manque d'arguments. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Tout le monde sait que chaque cenne investie dans l'appareil gouvernemental est bien dépensé. Aucune réforme n'est nécessaire. Cessons de faire du surplace avec les vieux partis et allons de l'avant. La Gaspésie tout comme le Québec en a grandement besoin.

dji a écrit le 7 mai 2012

Si vous croyez Gaspésiens que les politiques de Harper font mal à la région imaginez lorsque l'ennemi sera de l'intérieur. Oui le Conservatist Association of Quebec (caq) veut les biens économiques des régions.On va vous parler de développement comme si cela faisait pas 400 ans que la région se développe. Leurs développement = exploitation à outranceva contrevanant à un sain aménagement du territoire.Ne nous laissons pas berner.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.