Sport, Santé, services sociaux et communautaire

Innu Meshkenu : une marche sur les territoires micmacs

Par ,
Le chirurgien Stanley Volant passera en Gaspésie en août pour traverser les terres micmaques.

Le chirurgien Stanley Volant passera en Gaspésie en août pour traverser les terres micmaques. Photo : Images FlickR

GESGAPEGIAG– Le chirurgien innu Stanley Vollant propose une marche entre Gesgapegiag (Maria) et Eel River au Nouveau-Brunswick du 15 au 18 août.

Le premier chirurgien autochtone du Québec, Dr Stanley Volant, invite les marcheurs de tous niveaux à se joindre à son initiative. Les étapes seront de 22 à 32 km par jour afin de traverser les territoires micmac, gaspésien et acadien. Le parcours traverse les villes de Carleton, Escuminac et Restigouche.

Le Dr. Stanley Vollant a entamé en 2010 un pèlerinage visant à rallier les onze Premières Nations du Québec et du Labrador. Sur les 6000 km qu’il veut parcourir en cinq ans, le chirurgien en a déjà marché plus de la moitié. L’automne et l’hiver il fait également de très grandes marches de plusieurs centaines de kilomètres en utilisant les différents modes de transports traditionnels (canots, traineaux à chiens). Il part alors trois semaines.

Pour les jeunes

Cette marche porte des valeurs d’échange et de respect entre les cultures et avec les aînés. Stanley Vollant espère insuffler  le goût de la réussite scolaire aux jeunes qu’il rencontre lors des marches et de ses passages dans les écoles. « Je veux sensibiliser tout le monde, pas que les communautés autochtones, » précise M. Volant de la ville de Lac-Mégantic, où il est de garde pour quelques jours.

« Dans les communautés autochtones, on entend souvent qu’il y un taux de décrochage scolaire et de suicide important, et des problèmes d’obésité. J’ai envie de montrer aux jeunes qu’il est possible de réaliser ses rêves et changer un peu leur mode de vie », explique M. Vollant, qui a rêvé de cette grande marche lors d’une randonnée sur les chemins de Compostelle, en France.

Un sport démocratique

Pourquoi la marche ? « C’est très démocratique comme sport, c’est facile et accessible à tous, on peut même participer en chaise roulante », répond ce marathonien. Ces rendez-vous ont commencé à porter leurs fruits : plusieurs communautés autochtones ont ouvert des clubs de marche suite au passage du chirurgien.

Les organisateurs attendent une centaine de personnes dans la Baie-des-Chaleurs, s’il y a la même participation qu’à la marche estivale de l’an dernier. « C’était deux jours en territoire waban-aki, il y avait des marcheurs d’un à 78 ans », raconte le chirurgien. Il rappelle que les participants peuvent aussi s’inscrire pour une journée selon leur capacité ou tout simplement venir encourager les marcheurs sur le circuit.

Cette marche est organisée en lien avec l’Agence de santé et services sociaux de la Baie-des-Chaleurs, Kino Québec et Baie-des-Chaleurs active et en santé. Le chirurgien sera accompagné les 16 et 17 août par le député de Québec Solidaire et médecin Amir Khadir.

Pour plus d'informations et les démarches pour s’inscrire, cliquez ici

2 commentaires

Pauline Phouthonnesy a écrit le 6 août 2013

Bonjour, j'ai mis à jour le lien pour les informations et inscriptions d'août 2013 dans l'article. Tout est aussi disponible sur le site internet du Dr. Volant : http://www.innu-meshkenu.com/

Marie-Eve a écrit le 5 août 2013

Wow !!! super intéressant comme marche ! Par contre, le lien ne fonctionne pas (pour avoir plus d'infos et s'inscrire)

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.