Art, culture et loisirs

Important rassemblement de joueurs de djembé aux Dimanches Tam-Tam

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Les Dimanches Tam-Tam se tiennent tous les dimanches à la halte routière de Cap-Chat, de midi au coucher du soleil, jusqu'au 22 septembre.

Les Dimanches Tam-Tam se tiennent tous les dimanches à la halte routière de Cap-Chat, de midi au coucher du soleil, jusqu'au 22 septembre. Photo : Robert Dubé

CAP-CHAT – Des joueurs de djembé de Saint-Pascal et de Dolbeau prendront part aux Dimanches Tam-Tam sur la scène de la halte routière de Cap-Chat, ce dimanche, de midi au coucher du soleil.

Étant à sa première édition, l'activité Les Dimanches Tam-Tam, qui se tient à Cap-Chat tous les dimanches de la saison estivale, en sera à son avant-dernière présentation. « Depuis la fin juin, on a eu une centaine de joueurs différents qui ont participé à nos Dimanches Tam-Tam, souligne l'organisateur et joueur de djembé, Serge Langlois. On avait toujours un noyau de 10 à 15 joueurs à chaque fois. Je suis bien satisfait. »

Participants de Saint-Pascal

Parmi les participants qui animeront la place dimanche, on y retrouvera une vingtaine de jeunes de l'école secondaire Chanoine-Beaudet de Saint-Pascal, au Kamouraska. Inscrits au programme Vision entrepreneuriale, ceux-ci ont créé une véritable petite entreprise dédiée au djembé.

Ils reçoivent les pièces en vrac de Montréal et restaurent les instruments, sous la supervision d'un expert. Chaque pièce est unique et est réalisée dans un laboratoire de l'établissement qui prend des airs de manufacture. Une fois fabriqué, inspecté et approuvé, le djembé est mis en vente dans la boutique virtuelle qui a pour nom Claudio-O, en l'honneur de Claudie Ouellet, une élève de l'école aujourd'hui décédée et qui s'était démarquée par son engagement quotidien, malgré sa maladie.

Le concept s'inspirant de celui des célèbres poupées Bout d'chou, l'acheteur a l'obligation morale de s'engager à prendre soin de son acquisition et à l'entretenir.

« La gang de Saint-Pascal va venir partager leur passion avec nous autres en groupe, se réjouit à l'avance M. Langlois. Ce sera une belle expérience pour tout le monde! »

Participants de Dolbeau

Un autre groupe de djembéistes de Dolbeau, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, prendra également part à l'événement. Le groupe mis sur pied par l'Africain Balby Gadoh en sera à sa deuxième visite de l'été à Cap-Chat. « Le percussionniste va venir avec d'autres Africains et des jeunes de Dolbeau, indique Serge Langlois. Il a une collection de 200 à 300 djembés qu'il a fabriqués. Il donne aussi des cours. »

La dernière chance de pouvoir participer ou assister aux Dimanches Tam-Tam de Cap-Chat sera le 22 septembre.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.