Affaires policières et juridiques

Un homme accusé d’agression sexuelle sur un mineur

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Steven Donusz Vallée est accusé de crimes à caractère sexuels. Il comparaîtra de nouveau le 25 juin prochain.

Steven Donusz Vallée est accusé de crimes à caractère sexuels. Il comparaîtra de nouveau le 25 juin prochain. Photo : Nelson Sergerie

SAINTE-ANNE-DES-MONTS – Un individu de 30 ans, Steven Donusz Vallée, a été accusé lundi de crimes à caractère sexuel sur un mineur de 14 ans, au palais de justice de Sainte-Anne-des-Monts.

L’homme de Sainte-Anne-des-Monts, qui opérait une entreprise d’animation de jeunes avec des mascottes, est notamment accusé d’attouchements et agressions sexuels et d’incitation à le toucher à au moins deux reprises pour des gestes qui se seraient produits dans la Baie-des-Chaleurs et à Sainte-Anne-des-Monts.

C’est un témoin d’une des scènes dans la Baie-des-Chaleurs qui a prévenu la Sûreté du Québec (SQ) : «L’enquête a permis de révéler qu’il y aurait eu au moins deux épisodes et que le manège perdurait depuis quelques mois déjà», précise le porte-parole de la SQ, Claude Doiron.

Les faits se seraient produits entre le 1er novembre 2012 et le 1er avril dernier.

«L’enquête se poursuit afin de déterminer s’il pourrait y avoir d’autres victimes», souligne l’agent Doiron.

La Loi indique que l’aspect du consentement pour un jeune de 14 ans n’existe pas. «Le prévenu ne pourra utiliser une telle défense», indique M. Doiron.

Le Code criminel a été modifié en 2008 afin de porter l’âge du consentement sexuel de 14 à 16 ans. Toutefois, cet article de loi ne peut être utilisé s’il y a une relation d’autorité entre l’adulte et l’adolescent.

Steven Donusz Vallée, qui opère l’entreprise Animation en folie, reviendra devant le tribunal le 25 juin prochain.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.