Politique

Héritage britannique : le magasin général rénové pour 730 000 $

Par ,
De gauche à droite : le député de Bonaventure, Sylvain Roy, la mairesse de New Richmond, Nicole Appleby, et le président du conseil d’administration de la Corporation du Village gaspésien, Mike Geraghty.

De gauche à droite : le député de Bonaventure, Sylvain Roy, la mairesse de New Richmond, Nicole Appleby, et le président du conseil d’administration de la Corporation du Village gaspésien, Mike Geraghty. Photo : Michel Morin

NEW RICHMOND - Le cœur du Village gaspésien de l’héritage britannique de New Richmond, le magasin général J.-A.-Gendron, subira une importante cure de jouvence de 730 000$.

Après presque 10 ans de travail des administrateurs, les deux paliers de gouvernement ont finalement accepté de débourser 637 000 $ pour restaurer et réaménager le bâtiment, construit en 1867 à Caplan et déménagé à New Richmond en 1987. Les citoyens, organismes et entreprises de la région seront sollicités afin d’amasser les 93 000 $ manquants afin de compléter le montage financier.

«L’administration sera, entre autres, relocalisée au 2e étage, actuellement inaccessible. Deux salles d’exposition pour nos objets patrimoniaux et pour des activités communautaires et culturelles seront aménagées au 1er et tout le revêtement extérieur et l’isolation refait», précise le président du conseil d’administration de la Corporation du Village gaspésien, Mike Geraghty, qui ajoute que l’édifice sera sous peu accessible à l’année.

Les travaux de restauration et de réaménagement du magasin général, le seul classé bâtiment historique sur le site, devraient débuter en juillet pour être complétés en décembre.

Le Village accueille environ 5000 visiteurs annuellement, principalement durant la période estivale. Le site compte une vingtaine de bâtiments dont plusieurs ont aussi besoin de rénovation.

La restauration du magasin général se veut, pour les administrateurs, une 1ère phase dans le plan de mise à niveau du patrimoine bâti.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.