Affaires policières et juridiques

Haute-Gaspésie : 29 mois de prison pour un incendiaire

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Julien Harrisson, accusé d'être l'auteur d'au moins trois incendies criminels perpétrés non loin de sa résidence de Sainte-Anne-des-Monts, a écopé d'une peine de 29 mois de prison.

Julien Harrisson, accusé d'être l'auteur d'au moins trois incendies criminels perpétrés non loin de sa résidence de Sainte-Anne-des-Monts, a écopé d'une peine de 29 mois de prison. Photo : Johanne Fournier

Celui qui est maintenant tristement connu sous le nom du «pyromane de Sainte-Anne-des-Monts» a écopé d'une peine de 29 mois de prison. Tel est le verdict qui a été rendu la semaine dernière au palais de justice de Matane.

Le juge Jules Berthelot a ordonné à Julien Harrisson de demeurer encore deux ans moins un jour derrière les barreaux de la prison de New Carlisle. Le magistrat a déduit de la peine les cinq mois de détention préventive déjà purgés par l'accusé.

À sa sortie, Harrisson devra se soumettre à des prélèvements d'ADN et respecter une période de probation de trois ans avec suivi. Il lui sera également interdit de posséder des armes à feu pendant dix ans.

Les faits reprochés

Dans la nuit du 20 mars, un incendie s’est déclaré dans l’édifice de la MRC de la Haute-Gaspésie, sur la route 132, dans le secteur ouest de Sainte-Anne-des-Monts, occasionnant des dommages de près de 100 000 $. Dans la nuit du 3 au 4 avril, un début d’incendie se déclare au même endroit, mais s’éteint par lui-même.

La même nuit, un incendie se déclare au Motel Manoir-sur-mer. Deux unités de motels sont détruites et une partie du toit est démolie pour éviter la propagation du feu dans le reste du bâtiment. Les dommages sont estimés à quelques centaines de milliers$.

Le lendemain, un début d’incendie, ayant pris naissance vers minuit la veille, est rapporté à la police par l’entreprise Armoires des Monts. Le feu avait été mis dans des palettes de bois placées à l’arrière de l’édifice, mais il s'est éteint par lui-même.

Quelques jours plus tard, deux policiers se rendent à la résidence de Julien Harrisson. Le suspect leur présente alors un calepin de notes décrivant son emploi du temps la nuit où les crimes ont été commis, visant à les convaincre qu’il n’avait pas quitté la maison. Le 13 avril, l’individu est arrêté chez ses parents. Lors d’un interrogatoire vidéo, il admet les gestes.

À lire aussi

Le présumé pyromane de Sainte-Anne-des-Monts reste en prison

Le présumé pyromane de Sainte-Anne-des-Monts est arrêté

Incendies à Sainte-Anne-des-Monts: l’œuvre d’un pyromane?

Deux incendies suspects à Sainte-Anne-des-Monts

Incendie suspect à la MRC de la Haute-Gaspésie




1 commentaire

Hot Lingerie a écrit le 20 septembre 2012

There are so many different styles, colors and types to choose from that you are guaranteed to find some type of Lingerie Center that works for you. The best part is that erotic lingerie makes a great gift.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.