Haute-Gaspésie : 25 M $ investis depuis les grandes marées

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Les travaux d'enrochement sont en voie d'être complétés à Marsoui.

Les travaux d'enrochement sont en voie d'être complétés à Marsoui. Photo : Nelson Sergerie

Québec a dépensé 25 millions de dollars afin de réparer les dommages causés par les grandes marées de décembre 2010 aux abords de la route 132 en Haute-Gaspésie.

La somme se répartit comme suit : 13,4 millions de dollars pour les murs de soutènement et 11,8 millions de dollars pour les travaux d'empierrement sur le tronçon compris entre Les Capucins et Gros-Morne.

Les travaux sont pratiquement terminés. Le ministère des Transports complète l'enrochement dans le secteur situé à l'est de Marsoui. «La grosseur des pierres a été modifiée pour éviter que cela se reproduise. Le ministère a mis tout en œuvre pour limiter les dommages causés dans le futur», explique la porte-parole du MTQ, Martine Lévesque.

«La nouvelle pierre installée est de meilleure qualité que celle mise à l'époque qui avait été récupérée dans les caps friables. Maintenant, c'est une pierre de qualité, qui a été testée et qui est plus résistante aux cycles des gels et de dégels», souligne le chef d'équipe Nelson Marin, du centre de services du MTQ de Sainte-Anne-des-Monts.

Par ailleurs, plusieurs murs de soutènement en béton ont fait l'objet de reconstruction ou de réfection dans divers secteurs. C'est le cas à La Martre et à Mont-Louis.

Les grandes marées de 2010

Les marées exceptionnelles de décembre 2010 avaient causé des dommages considérables sur la route 132 en Haute-Gaspésie. Les murs de soutènement avaient été fragilisés entre La Martre et Mont-Louis.

Le coup de grâce était survenu le 28 décembre, alors que la route avait été entièrement fermée entre La Martre et Marsoui, après que la chaussée ait été emportée durant un autre épisode de grandes marées, accompagnées de forts vents du nord-est.

Le secteur avait été fermé quelques jours, le temps de procéder aux réparations d'urgence.

La circulation s'était faite en alternance avec feux de circulation durant plusieurs mois par la suite.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.