Éducation

Un groupe de jeunes TED prépare un séjour en Gaspésie

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Dix-huit élèves TED d’une école de Boisbriand dans la région de Montréal préparent un voyage de fin d’année sur la péninsule gaspésienne.

Dix-huit élèves TED d’une école de Boisbriand dans la région de Montréal préparent un voyage de fin d’année sur la péninsule gaspésienne. Photo : Courtoisie

Les élèves de deux classes TED (troubles envahissants du développement) d’une école de Boisbriand dans la région de Montréal seront appelés à dépasser leurs limites lors d’un séjour en Gaspésie qui aura lieu à la fin de la présente année scolaire.

Pour la majorité des enfants, un voyage comme celui-là génère à tout le moins un surplus d’excitation. Pour ces 18 jeunes qui fouleront le sol gaspésien pour la première fois de leur vie, cela peut représenter un réel défi. «Les jeunes TED sont reconnus pour être confortables dans une routine. Coucher à l’extérieur de chez-eux, faire un voyage en transport en commun, être loin de leur famille pendant plusieurs jours, ça sort de l’ordinaire», explique Francis-Germain Jannard, un des enseignants responsable du projet.
 
Malgré les difficultés avec lesquelles les enfants TED doivent composer, l’enseignant est persuadé qu’ils ont les capacités de bien mener à terme l’aventure. «Ils peuvent le faire. Nous voulons sortir ces enfants TED de leur zone de confort, travailler les habiletés sociales, leur donner confiance en eux et, jusqu’à présent, ils nous prouvent qu’ils en sont capables», assure l’enseignant.
 
M. Jannard et ses collègues, l’enseignante Patricia Gignac ainsi que deux éducatrices, Marie-Noëlle Roy et Audrey Ouellet, ont cependant senti beaucoup d’inquiétudes chez les parents des élèves au moment de leur présenter le projet. «Plusieurs nous ont presque traité de fous, mentionne à la blague M. Jannard. Plus sérieusement, c’est sûr qu’ils n’étaient pas rassurés, mais on a démontré tout le sérieux de notre projet et ils ont par la suite embarqué.»
 
Des jeunes qui participent
 
Depuis le mois de septembre, le groupe de jeunes consacre de cinq à six périodes de 60 minutes par semaine à la préparation de leur périple dans l’Est du Québec. «Ils sont très motivés et on souhaite les impliquer au maximum dans les démarches. Par exemple, dans le temps des fêtes, chaque élève a dû vendre des recettes de pots Mason qu’ils avaient préparées en classe. Ils accumulent aussi des canettes vides qu’ils rapportent à l’épicerie une fois par mois», explique M. Jannard.
 
Visiter Gaspé et les alentours
 
Au cours de leur séjour sur la péninsule gaspésienne, les jeunes TED logeront au Cégep de la Gaspésie-les-Îles et visiteront, entre autres, Gaspé et ses alentours, le Parc Forillon, Percé, l’Île Bonaventure et Gespeg. «Les jeunes sont conscients de ce qui les attendent et je peux vous assurer qu’ils sont très excité», déclare M. Jannard.

Et pourquoi avoir choisi la Gaspésie ? Pour ces nombreux attraits à proximité de Gaspé, répond-il. «Au début, on a pensé à Halifax, mais il y tellement d’activités intéressantes dans un rayon de 200 kilomètres autour de Gaspé, alors le choix n’a pas été difficile à faire.»
 
Financement
 
Pour que le voyage en Gaspésie se transforme de rêve en réalité, les responsables doivent se casser la tête pour conclure des ententes avec des partenaires et des commanditaires. Jusqu’à présent, VIA Rail a accepté d’offrir au groupe des tarifs privilégiés pour le trajet Montréal-Gaspé. Les organisateurs espèrent donc maintenant que le service ferroviaire sera rétabli en juin.
 
M. Jannard sollicite par ailleurs l’aide des entreprises gaspésiennes. «Si certaines souhaitent nous soutenir financièrement ou nous offrir des services, ils peuvent nous contacter à l’école», dit-il.
 
Le voyage aura lieu du 3 au 8 juin 2012. Les dix-huit élèves TED seront accompagnés de six adultes, dont des professeurs et des intervenants.

1 commentaire

Hugues Lantin a écrit le 24 janvier 2012

Oui, la Gaspésie regorge de lieux à visiter et d'activités diverses à faire durant les 4 saisons: le groupe pourrait se rendre au camp Bellefeuille à Chandler (quartier Pabos-Mills ) un endroit réputé pour y passer de beaux séjours !

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.