Éducation

Grève possible au Cégep de Gaspé

Par ,
Pour le président de l’association, Vincent-Olivier Bastien (sur la photo), il est clair que la hausse des frais de scolarité au niveau universitaire de 1 625 $ sur cinq ans est inacceptable.

Pour le président de l’association, Vincent-Olivier Bastien (sur la photo), il est clair que la hausse des frais de scolarité au niveau universitaire de 1 625 $ sur cinq ans est inacceptable. Photo : GRAFFICI.CA

Les étudiants du Cégep Gaspésie-les-Îles se mobilisent pour contrer la hausse des frais de scolarité au niveau universitaire.

L’association étudiante du campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est en campagne d’information auprès de ses membres pour connaître leur opinion sur une possible grève dans le but de dénoncer la hausse prévue des frais de scolarité annoncée par le gouvernement Charest.

Pour le président de l’association, Vincent-Olivier Bastien, il est clair que la hausse des frais de scolarité au niveau universitaire de 1 625 $ sur cinq ans est inacceptable. «Le débat, c’est de savoir si pour les étudiants ça vaut plus de sacrifier quelques jours de session ou de sacrifier une génération», illustre-t-il.

M. Bastien estime que les étudiants ont utilisé tous les moyens à leur disposition avant d’en venir à considérer une grève. «Nous avons émis des demandes au gouvernement, nous avons fait de la pression, nous avons eu des rencontres, et la manifestation du 10 mars dernier était un ultimatum, et nous sommes rendus en février 2012 et ce qui nous reste, c’est une grève» fait-il valoir.

La hausse prévue se fera de façon graduelle pour les cinq prochaines années. Les étudiants débourseront 325 $ de plus l’an prochain.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.