Grande-Rivière : coup d'envoi d'un projet d'habitation

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le ministre Gaétan Lelièvre, la présidente de l'OMH de Grande-Rivière Marcelle Moreau et le maire Bernard Stevens.

Le ministre Gaétan Lelièvre, la présidente de l'OMH de Grande-Rivière Marcelle Moreau et le maire Bernard Stevens. Photo : Thierry Haroun

GRANDE-RIVIÈRE - Le coup d'envoi des travaux de construction d'un projet de logements locatifs de plus de 3,3 millions de dollars à Grande-Rivière a été donné jeudi.

Le ministre délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre, a procédé à l'annonce officielle sur le site même devant de nombreux citoyens et des représentants d'organismes impliqués dans ce dossier qui a débuté en 2008.

Les 20 nouveaux logements destinés aux personnes âgées en légère perte d'autonomie viennent répondre à un besoin criant à la lumière du vieillissement de la population dans la municipalité tout comme dans l'ensemble de la Gaspésie, rappelle le ministre. «La population de la Gaspésie et des Îles est un peu plus âgée que la moyenne nationale et elle vieillit plus vite malheureusement en raison du départ des jeunes. En plus, on constate un retour des personnes retraitées qui sont natifs de la région. Donc, ce type de besoin [de logements] est plus prononcé dans notre région qu'ailleurs», souligne le ministre avant d'ajouter que d'autres projets du genre sont en voie de réalisation en Gaspésie.

Bien contents

Le maire de Grande-Rivière, Bernard Stevens, tout comme les élus de Rocher-Percé se réjouissent du lancement des travaux de construction de complexe qui devrait voir le jour l'automne prochain.

Ce projet «permettra aux aînés de la région d’évoluer dans un milieu de vie stimulant et sécuritaire favorisant le maintien de leur autonomie. Soulignons la persévérance et la détermination des partenaires de ce projet qui ont travaillé sans relâche afin de répondre positivement aux besoins et aux attentes des personnes âgées de Grande-Rivière», a précisé M. Stevens.

La préfète de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, note que ces nouveaux logements viennent bonifier l'offre : «C'est évidemment un plus pour notre milieu. En même temps, ça va libérer des espaces dans d'autres habitations à loyer modique et donc ouvrir des opportunités à des familles, par exemple.» 

À terme, des 3,3 millions de dollars qui auront été nécessaires pour mener à bien cette initiative communautaire, plus de 820 000 $ proviennent de la collectivité, dont près de 521 000 $ de la Ville de Grande-Rivière, 20 000 $ du CLD, 150 000 $ de la MRC et environ 65 000 $ des Caisses Desjardins.

«C’est grâce à l’appui indéfectible de la municipalité et du Groupe ressource en logements collectifs Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine que nous soulignons l’aboutissement de plusieurs années de travail. Les personnes âgées de Grande-Rivière auront bientôt accès à des logements adaptés à leurs besoins», a déclaré Marcelle Moreau, présidente du conseil d’administration de l’Office municipal d’habitation de Grande-Rivière.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.