Développement économique et exportation

Le gouvernement fédéral vient en appui à GIMXPORT

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Gino Cyr (directeur de GIMXPORT), le ministre Steven Blaney et le président de GIMXPORT, Guy Pardiac.

Gino Cyr (directeur de GIMXPORT), le ministre Steven Blaney et le président de GIMXPORT, Guy Pardiac. Photo : Thierry Haroun

Ottawa verse 462 000 $ à l'organisme GIMXPORT qui fait la promotion des produits gaspésiens sur les cinq continents.

Cette somme qui s'étend sur trois ans a été annoncée lundi à Percé par le ministre des Anciens Combattants, Steven Blaney, au nom du ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel. Cet octroi permettra à l'organisme, basé à Chandler, de consolider ses activités et son fonctionnement sur une base quotidienne, d'après le ministre Blaney. «C’est une excellente nouvelle pour la Gaspésie et les îles-de-la-Madeleine. Cette somme permettra à GIMXPORT d’accompagner les entreprises des secteurs des pêches, forestier, industriel et manufacturier».

Steven Blaney a été heureusement surpris d'apprendre le nombre important d'industriels gaspésiens qui sont déjà allés en Chine pour y faire des affaires. «J’aimerais aller un jour en Chine et je demanderai conseil aux Gaspésiens puisqu’il y a plusieurs [entrepreneurs] du secteur des pêches qui y sont déjà allés !», lance un brin enthousiasmé le ministre.

Manifestement heureux de cet octroi, le directeur de GIMXPORT, Gino Cyr, concède que cette somme représente 30 % de son budget de fonctionnement. Ses deux autres principaux commanditaires étant la Conférence régionale des élus et le ministère québécois du Développement économique (MDEIE). «Sans cette contribution financière de DEC, GIMXPORT ne pourrait pas être en fonction au cours des prochaines années».

En 2011-2012, cette entreprise a procédé à 120 accompagnements en services-conseils auprès de 61 entreprises différentes, organisé huit séances de formation et d’information, conduit 46 missions commerciales, soit huit en groupe et 38 individuelles et a également parrainé huit projets spéciaux.

1 commentaire

Axel a écrit le 31 juillet 2012

Waouw, beaucoup de cash pour sortir nos produits de Gaspésie, mais si on mettait plutôt cet argent pour faire la promotion des produits québécois AU QUEBEC!? Il serait temps de se rendre compte que produire pour exporter coûte bien plus cher à la société que de produire localement, et diversifier en même temps notre production...

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.