Politique

Georges Mamelonet se questionne sur les intentions de François Legault

Par ,
Le député de Gaspé, Georges Mamelonet, s’étonne de voir François Legault agir comme un chef de parti, alors que la Coalition pour l’avenir du Québec  n’est toujours pas une formation politique officielle.

Le député de Gaspé, Georges Mamelonet, s’étonne de voir François Legault agir comme un chef de parti, alors que la Coalition pour l’avenir du Québec n’est toujours pas une formation politique officielle. Photo : Philippe Daoust

Le député libéral de Gaspé, Georges Mamelonet,  se questionne sur les intentions de François Legault, avec sa Coalition pour l’avenir du Québec (CAQ), qui sera de passage à Gaspé ce soir.

Il s’agit pour François Legault du premier arrêt d’une tournée de 17 villes à travers la province. M. Legault veut échanger avec les citoyens des différentes régions du Québec dans le cadre de forums publics portant sur ses récentes propositions politiques. Les thèmes de l’économie, de la santé, de l’éducation, de la culture et de la langue seront abordés.

Comportement critiqué

Même s’il n’a pas d’objection à la présence d’un nouveau joueur sur l’échiquier politique, M. Mamelonet s’étonne de voir M. Legault agir comme un chef de parti. «Il agit comme s’il était en campagne électorale, dit-il. Il recrute, il est sur le terrain et il cherche du financement sans être inscrit comme parti officiel. Je ne sais pas à quel jeu il joue.»

La visite de la Coalition pour l’avenir du Québec est-elle un signe annonciateur d’élections prochaines? Le député de Gaspé ne s’y attend pas du tout. «Nous n’avons pas encore terminé la troisième année de notre mandat, indique-t-il. Les Québécois ne sont pas prêts (à des élections), et ce, même si tout le monde s’agite.»

De son côté, Pascal Bérubé, député péquiste de Matane, n’a pas voulu émettre de commentaire sur la visite du CAQ à Gaspé. Il n’accorde pas d’importance à François Legault.

Le premier forum public du CAQ débutera à 18 h 30 à l’Hôtel des Commandants de Gaspé.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.