La Gaspésie représentée au Sommet des peuples au Brésil

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Yan Tremblay, de la Coopérative de développement régional (CDR) Gaspésie-les-Îles, se rendra à Rio de Janeiro au Brésil pour participer au Sommet des peuples.

Yan Tremblay, de la Coopérative de développement régional (CDR) Gaspésie-les-Îles, se rendra à Rio de Janeiro au Brésil pour participer au Sommet des peuples. Photo : Image tirée de YouTube

La Coopérative de développement régional (CDR) Gaspésie-les-Îles fera partie de la délégation québécoise au Sommet des peuples qui se déroulera du 15 au 23 juin à Rio de Janeiro au Brésil.

L’organisme gaspésien a été sélectionné dans la délégation des Offices jeunesse internationaux du Québec qui se rendra au Sommet des peuples, un événement parallèle à la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, Rio+20, qui aura lieu dans la mégapole brésilienne du 20 au 22 juin.

«Le sommet des peuples, qui se fait en marge de la réunion des chefs d’État, c’est le rendez-vous des gens de terrain, de la société civile. Ce sont des centaines de milliers de personnes qui se réunissent pour discuter de développement durable, de justice sociale et pour échanger sur leur façon de faire», explique Yan Tremblay, l’agent de promotion à l'entrepreneuriat collectif jeunesse de la CDR, qui se rendra au Brésil dans quelques jours.

Une première pour la CDR

Il s’agira d’une première participation à un Sommet des peuples pour l’organisme de la région basé à New Richmond, une occasion que compte saisir M. Tremblay.

Ce dernier explique que la délégation québécoise aura le mandat de créer un atelier pour faire connaître le milieu coopératif et l’économie sociale du Québec.

Cette activité sera offerte à des participants venant des quatre coins de la planète et Yan Tremblay promet d’y intégrer une couleur gaspésienne. «C’est une occasion en or de promouvoir à l’international ce qui se fait en économie sociale et dans le milieu coopératif en Gaspésie. Il se passe des choses intéressantes ici qui gagnent à être connues», souligne-t-il.

Pas moins de 600 activités, dont 330 internationales, se dérouleront dans le cadre de ce sommet qui aura lieu dans un parc au sud de Rio de Janeiro.

Les organisateurs de l’événement attendent près de 20 000 participants par jour. «C’est majeur. Des gens de partout dans le monde vont se réunir pour faire valoir une vision commune, soit celle de placer les êtres humains au cœur du développement, et non pas le profit et la performance», mentionne M. Tremblay.

Importer des idées

Le représentant de la CDR Gaspésie-les-Îles espère par ailleurs «importer» des idées et des modèles coopératifs internationaux dans la région. «En plus de partager ce qu’on fait ici, je souhaite revenir avec quelque chose d’original qui pourrait faire germer une initiative en Gaspésie», souhaite M. Tremblay.

Le Sommet des peuples réunira plus de 200 réseaux internationaux, représentant différentes organisations et différents mouvements sociaux de partout dans le monde.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.