Gaspésie-les-Îles : aucun accident de travail mortel en 2012

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
La CSST se réjouit du fait qu’aucun accident de travail mortel n’est survenu dans la région en 2012.

La CSST se réjouit du fait qu’aucun accident de travail mortel n’est survenu dans la région en 2012. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Aucun travailleur n’a perdu la vie sur son lieu de travail au cours de la dernière année en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, comparativement à quatre en 2011. 

La Commission de la sécurité et de la santé au travail (CSST) a publié cette semaine le bilan de ses actions en 2012 en matière de prévention des accidents de travail et des maladies professionnelles.

La CSST se réjouit du fait qu’aucun accident de travail mortel n’est survenu dans la région en 2012. Elle indique cependant que ses inspecteurs ont dû intervenir plusieurs fois pour des accidents de travail.

L’organisme note notamment l’accident survenu à la carrière DJL de Cascapédia-Saint-Jules en octobre dernier. Rappelons que la chute d’un bloc de roc s’est renversée pour ensuite s’écraser sur la cabine d’une pelle hydraulique, blessant ainsi gravement le conducteur de cette dernière.

La CSST a par la suite exigé de l’employeur qu’il sécurise cette partie de la carrière pour éviter d’autres chutes de pierres.  Une étude est toujours en cours afin de connaître les raisons exactes de cet accident.  

La CSST rappelle par ailleurs qu’un travailleur a été blessé après avoir été projeté contre une pièce d’équipement à bord d’un crevettier, alors que de mauvaises conditions météorologiques sévissaient en mai dernier. L’organisme rappelle que les capitaines ont le devoir de prendre connaissance des avertissements des conditions climatiques dangereuses.

Bon coup

À l’occasion de son bilan, la CSST tient à rappeler les bons coups d’employeurs et de travailleurs de la région, notamment l’entreprise Construction LFG de Saint-Omer pour la conception d’un chariot de manutention sécuritaire des feuilles de gypse. Cette réalisation lui a d’ailleurs valu un des Grands Prix santé et sécurité du travail. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.